NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< 1994: Nelson Mandela : une vie au service des ... Dans l'ombre d'Hollywood, le film d'auteur eu ... >>


Partager

1994: Les Européens bâtissent une unité nouvelle

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : 1994: Les Européens bâtissent une unité nouvelle



Publié le : 22/3/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
1994: Les Européens bâtissent une unité nouvelle
Zoom

Les référendums organisés en Autriche, en Suède et en Finlande en 1994, permettent à l\'Union européenne de s\'agrandir début 1995, passant de douze à quinze pays. La population norvégienne refuse quant à elle l\'adhésion.

les alliances économiques internationales

Plébiscite en Autriche à propos de l\'adhésion à l\'Union Européenne, en 1994.

L\' élargissement de l\'Union européenne se déroule en * deux temps : les gouvernements d\'Autriche, de Suède, de Finlande et de Norvège définissent d\'abord les conditions d\'adhésion, que les représentants de l\'Union européenne doivent ensuite approuver. L\'adhésion définitive reste la décision des citoyens des quatre pays, consultés par référendum en 1994. Approuvant l\'entrée dans l\'Union à 66,6 %, la population autrichienne est de loin la plus enthousiaste. Elle suit d\'ailleurs la ligne politique de la coalition au pouvoir, que forment les sociaux-démocrates et le parti populaire autrichien. En revanche, les écologistes et le parti libéral populaire rejettent l\'adhésion pour des raisons différentes.

 

En Finlande, les citoyens se prononcent à 57,1 % en faveur de l\'adhésion, bien que les agriculteurs y soient farouchement opposés. Les intérêts de sécurité politique pèsent également sur la décision : après l\'effondrement des régimes communistes en Europe de l\'Est et la situation incertaine de la Russie, les Finlandais espèrent trouver sécurité et stabilité en se rapprochant de l\'Ouest.

 

En Suède, pays frontalier, le soutien à l\'Union Européenne est plus modéré, recueillant 52,2 % des voix. La population agricole émet des doutes, craignant notamment la réduction de subventions nationales consécutive à l\'adoption de normes européennes.

 

En Norvège, seuls 47,6 % des votants se prononcent pour l\'adhésion, contrecarrant les projets du gouvernement à Oslo. Le premier ministre social-démocrate, Madame Gro Harlem Brundtland, aura vainement essayé de rallier les électeurs à la cause européenne, à commencer par ses propres partisans. Ses craintes de voir la

Norvège isolée sont réfutées par les opposants à l\'U.E. Rassemblés autour d\'Anne Enger Lahnstein, chef du parti du centre, ils estiment que l\'autonomie nationale est incompatible avec l\'adhésion à l\'Union européenne.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1401 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "1994: Les Européens bâtissent une unité nouvelle" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit