NoCopy.net

1996 : Italie du Nord : vers la dissidence ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< 1996 : La victoire de la gauche en Italie 1996 : Le retour de la droite en Espagne >>


Partager

1996 : Italie du Nord : vers la dissidence ?

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : 1996 : Italie du Nord : vers la dissidence ?



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
 1996 : Italie du Nord : vers la dissidence ?
Zoom

Après s\'être adressé au « peuple producteur » plutôt qu’au « peuple ethnique », le chef de la Ligue du Nord Umberto Bossi renoue, en 1996, avec le langage adopté au début du mouvement : un discours axé sur les grands thèmes identitaires, exaltant le sentiment d\'appartenance du « peuple nordiste ».

 

La participation de la Ligue au gouvernement a affaibli sa spécificité et sa revendication essentielle, le fédéralisme, désormais accepté par l\'ensemble des forces politiques.



politique et culturel. Les onze régions d\'Italie supposées constituer la « Padanie » représentent une entité importante de 161 020 kilomètres carrés pour 31 100 176 habitants. Mais l\'amalgame entre des régions politiquement et culturellement si différentes (francophones - Val d\'Aoste - ou germanophones - Haut-Adige - ; catholiques, telles la Vénétie et la Lombardie orientale ; socialistes, telles l\'Émi-lie-Romagnc, la Toscane, l\'Ombrie et les Marches) ne semble guère crédible. D’ailleurs, l\'influence de la Ligue y est très inégalement présente, y compris dans ses bastions, où elle ne contrôle pas les grandes villes, et où les manifestations de septembre sont loin d’avoir remporté le succès attendu (environ 300 000 spectateurs, au lieu des millions annoncés).

 

D’autre part, les réactions politiques commencent à s’afficher clairement. Au sein même de la Ligue, des personnalités de premier plan, telle Irene Pivetti, ex-présidente de la Chambre, s\'élèvent contre le principe de la sécession, et l’expulsion de Pivetti,




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé :  1996 : Italie du Nord : vers la dissidence ? Corrigé de 1050 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " 1996 : Italie du Nord : vers la dissidence ?" a obtenu la note de : aucune note

1996 : Italie du Nord : vers la dissidence ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit