L'Allemagne en proie au doute

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Télévision : documentaires à la carte Vers la pacification de la bande FM >>


Partager

L'Allemagne en proie au doute

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : L'Allemagne en proie au doute



Publié le : 4/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L'Allemagne en proie au doute
Zoom

Alors que le chancelier Helmut Kohl vient de fêter ses quinze ans de pouvoir à Bonn et se prépare à briguer un cinquième mandat lors des prochaines élections législatives, en septembre 1998, l’Allemagne éprouve un profond malaise. C’est en effet dans un pays en plein désarroi et devant une opinion publique gagnée par la morosité que les principales formations politiques devront s’affronter.



connaît désormais la contestation dans ses propres rangs. Elle est certes affaiblie par ses dissensions internes et par l’usure du pouvoir, mais l’opposition rouge-verte, elle, n’est guère en mesure de profiter des difficultés de son adversaire. Si les Verts sont en train de se doter d’une crédibilité politique insoupçonnée, il n’en est pas de même pour le Parti social-démocrate. En effet, la baisse de popularité de la droite dans les sondages s’accompagne d’une stagnation de celle de la gauche, qui hésite entre deux candidats possibles pour l’échéance de 1998, et donc entre deux orientations politiques différentes. L’homme du renouveau de la gauche, celui qui devance Helmut Kohl dans les pronostics, c’est Gerhard Schrôder, le très populaire (et populiste, disent certains) ministre président de la Basse-Saxe. S’affichant volontiers « libéral », flexible et moderniste « à la Tony Blair », hostile à l’euro mais proche des patrons « éclairés », il a les faveurs du public. Néanmoins, le soutien de la base du SPD et celui des syndicats lui font cruellement défaut. De plus, dans les nouveaux Lânder où le SPD cherche des alliances locales avec le Parti du socialisme démocratique, le PDS (ex-communiste), la philosophie libérale de Gerhard Schrôder




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'Allemagne en proie au doute Corrigé de 1019 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'Allemagne en proie au doute" a obtenu la note de : aucune note

L'Allemagne en proie au doute

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit