NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Piste de corrigé du commentaire d&eacu ... Sociologie des religions >>


Partager

Cette idée ancrée depuis des siècles dans les esprits selon laquelle la France serait au XVIème siècle un royaume dangereux.

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Cette idée ancrée depuis des siècles dans les esprits selon laquelle la France serait au XVIème siècle un royaume dangereux.



document rémunéré

Document transmis par : deborah -292929


Publié le : 31/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Cette idée ancrée depuis des siècles dans les esprits selon laquelle la France serait au XVIème siècle un royaume dangereux.
Zoom

Cette idée ancrée depuis des siècles dans les esprits selon laquelle la France serait au XVIème siècle un royaume dangereux. En effet, une vision anachronique de la violence à l\'époque moderne perdure. Cependant il est important de nuancer cette image de coupe-gorge.
Le document que nous allons étudier est une lettre de rémission rédigée pour Pierre Trochu. Elle est conservée dans les archives départementales de Loire atlantique. 
Si l’on s’en tient à la définition du dictionnaire de l’ancien régime, dirigé par Lucien Bely, les lettres de rémission sont réalisées uniquement dans le cas d’homicide casuel ou involontaire, commis dans le cadre d’une légitime défense. Les lettres de rémission sont une source privilégiée pour étudier la violence car les homicides pouvaient concerner toute la société. En effet, ces lettres constituent des écrits des « gens ordinaires », dans lesquelles sont exposées leurs valeurs habituelles et leurs gestes quotidiens, car dans de nombreux cas, les circonstances du crime sont prises bien avant, et parfois même, la lettre expose des faits sans rapport direct avec le crime. Ainsi la lettre de rémission est un acte de la Chancellerie par lequel le roi octroie son pardon à la suite d’un crime.
D’abord relativement fréquent, le vol commence à diminuer dès les années 1520 et finit par disparaitre après 1550. Les derniers infanticides, seront pardonnés entre 1526 et 1530. À partir de 1551, l’homicide sera le seul véritable crime pardonné. Cela confirme que l’homicide est plus grave que le vol ainsi que les faux et l’infanticide. C’est à la fin du XVe siècle que la chancellerie de Bretagne s’est alignée au domaine royal. Beaucoup de lettres sont intéressantes sur les modes de vie et les pratiques culturelles de l’époque moderne. 
Dans les lettres de rémission, il est important de prendre conscience des deux problèmes méthodologiques. Le premier concerne la véracité des récits, qui devient de plus en plus douteuse au cours du XVIème siècle puisque le pouvoir royal décide ne plus remettre que les homicides commis dans le cadre d\'une légitime défense. Le second problème est celui de la variation du nombre des rémission dans le temps. En effet, les nombres de rémission ne peuvent pas nous permettre d\'estimer la réelle criminalité. 
Nous nous demanderons en quoi cette lettre de rémission du XVIe siècle est une source importante pour appréhender le phénomène de la violence en France à la Renaissance ? 
Pour cela nous verrons dans un premier temps que la lettre de rémission est une source essentielle pour cerner la violence du XVIème siècle puis dans un second temps quel est le rôle de la justice.
 
I-              La lettre de rémission, une source essentielle pour cerner la violence du XVIe siècle. 
 
A)   Le profil type de l’homme violent. 
 
Dans notre texte, l’homme en question est Pierre Trochu. Il est « mareschal de parroesse » et est à la charge d’une femme et de plusieurs petits enfants. Il n\'y a donc pas énormément d\'information sur le suppliant. L\'objectif premier de ce dernier, dans sa lettre de rémission, est de sauver sa vie, et les informations relatives à son identité sont sélectives. De cette manière, le suppliant met en avant les caractéristiques qui lui sont favorable en omettant celle qui pourraient le desservir. Par exemple, le fait qu\'il ait une femme et des enfants à charge comme le montre cette citation de la ligne 28 « sa femme et grand nombre de petitz enfans, dont il estoit et est chargé ». Cela joue en sa faveur et le fait de se présenter devant le roi comme tel est une stratégie visant à insister sur la fragilité d\'une famille, dont l\'absence du père pourrait d\'autant plus affaiblir. ...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3120 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Cette idée ancrée depuis des siècles dans les esprits selon laquelle la France serait au XVIème siècle un royaume dangereux." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit