Commentaire de document - Jotsald, Vie de saint Odilon

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Commentaire Foucault Les mailles du pouvoir imbecile heureux >>


Partager

Commentaire de document - Jotsald, Vie de saint Odilon

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Commentaire de document - Jotsald, Vie de saint Odilon



document rémunéré

Document transmis par : Twnguy-286845


Publié le : 10/3/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Commentaire de document - Jotsald, Vie de saint Odilon
Zoom

Tanguy Gibrat, 2nde, mars 2017
Document :
L’Instauration du jour des défunts par Odilon, abbé de Cluny (vers 1030)
Jotsald, un moine de l’ordre de Cluny, disciple de l’abbé Odilon (994-1049), rédige une Vie de
saint Odilon, après la mort de ce dernier. Odilon est l’instaurateur de la fête de tous les défunts, le
2 novembre, juste au lendemain de la Toussaint. Son initiative est progressivement adoptée par
l’ensemble de la chrétienté latine.
« Un jour […] un moine revenait de Jérusalem. Au beau milieu de la mer qui s’étend de la
Sicile à Thessalonique, il rencontra un vent très violent, qui poussa son navire vers un îlot rocheux
où demeurait un ermite, serviteur de Dieu. Lorsque notre homme vit la mer s’apaiser, il bavarda de
choses et d’autres avec lui. L’homme de Dieu lui demanda de quelle nationalité il était et il répondit
qu’il était Aquitain. Alors, l’homme de Dieu voulut savoir s’il connaissait un monastère qui porte le
nom de Cluny, et l’abbé de ce lieu, Odilon. Il répondit : « Je l’ai connu et même bien connu, mais je
voudrais savoir pourquoi tu me poses cette question. » Et l’autre : « Je vais te le dire, et je te
conjure de te souvenir de ce que tu vas entendre. » Non loin de nous se trouvent des lieux qui, par
la volonté de Dieu, crachent avec la plus grande violence un feu brûlant. Les âmes des pêcheurs,
pendant un temps déterminé, s’y purgent dans des supplices variés. Une multitude de démons est
chargée de renouveler sans cesse leurs tourments : ranimant les peines de jour en jour, rendant
de plus en plus intolérables les douleurs. Souvent j’ai entendu les lamentations de ces hommes
qui se plaignaient avec véhémence : la miséricorde de Dieu permet, en effet, aux âmes de ces
condamnés d’être délivrées de leurs peines par les prières des moines et les aumônes faites aux
pauvres, dan...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Commentaire de document - Jotsald, Vie de saint Odilon Corrigé de 1452 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire de document - Jotsald, Vie de saint Odilon" a obtenu la note de : aucune note

Commentaire de document - Jotsald, Vie de saint Odilon

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit