Le continent africain

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Chypre de 1900 à 1909 : Histoire Ces gens ne doivent pas être jugés, mais tués ... >>


Partager

Le continent africain

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Le continent africain



Publié le : 30/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le continent africain
Zoom

Le Nil est le seul grand fleuve de la région. En Égypte, ses crues irriguent une étroite bande de terre cultivable sur 1 500 km de long. La régulation de son cours par le haut barrage d\'Assouan et sa retenue, le lac Nasser (60 000 km2), contribue à fertiliser une large portion du désert.

 

L\'Égypte compte près de 63 millions d\'habitants et Le Caire est la plus grande ville d\'Afrique avec quelque 15 millions d\'habitants. C\'est un pays principalement agricole (le coton représente 20 %

 

des exportations).

 

La Libye et l\'Égypte concentrent

 

les principales industries et l\'essentiel de l’activité agricole de la région. Ces deux pays exportent du minerai de fer, des hydrocarbures et du gaz naturel.

 

Le Soudan est le plus vaste des pays africains, et un des plus pauvres.

 

En proie à une guerre civile permanente et à de graves famines, le pays est incapable d\'assurer une véritable activité industrielle. Son économie est principalement agricole : cultures vivrière (sorgho, millet), exportation de coton et de tabac, élevage.

 

Le Sahel

 

De l\'océan Atlantique au Tchad,

 

huit États constituent le Sahel politique : Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad.

 

Population : 57 millions d\'hab. environ. Superficie : 5,3 millions de km2.

 

Région de transition entre l\'aridité du Sahara et l\'humidité de l\'Afrique de l\'ouest, le Sahel se distingue par son climat à deux saisons, propice à l\'élevage. Son relief se compose de vastes champs de dunes (ergs) et de plateaux semi-arides qu\'encadrent des massifs peu élevés (moins de 500 m), à l’exception

 

des monts de Hombori (plateaux de Bandagiara, au Mali), de l\'Assaba et de l\'Afollé (en Mauritanie).



ENTRE DÉSERT ET FORET HUMIDE

 

Le nom « Afrique » vient de la tribu berbère des Awrigha qui habitait Carthage, et que les Romains appelaient « Afri » - « les Noirs ».

 

S\'étendant de part et d\'autre de l\'équateur, sur quelque

 

30 300 000 km2 situés pour les deux tiers dans l\'hémisphère Nord, le continent africain s\'étend du nord au sud entre le cap Blanc, en Tunisie, et le cap des Aiguilles, en Afrique du Sud, et d\'ouest en est entre le cap Vert, au Sénégal, et le cap Guardafui, en Somalie. Madagascar, dans l\'océan Indien, est la plus grande des îles africaines. L\'Afrique est un continent chaud qui abrite le plus grand désert du monde, le Sahara, ainsi que des régions où il pleut durant toute l\'année. Elle compte 720 millions d\'habitants irrégulièrement répartis.

STRUCTURE GÉOLOGIQUE

Après une longue période de glaciation, le socle africain érodé dès l\'ère primaire s\'est recouvert de couches sédimentaires d’origine principalement continentale, mais aussi marine, vestiges d\'une ancienne mer qui occupait le nord du continent. Au secondaire et au tertiaire, d\'importantes fractures se sont produites dans le socle originel et l\'épais manteau sédimentaire, dessinant le relief actuel du continent

 

De vastes dépressions se sont formées dans les parties occidentale, centrale et méridionale : bassins

 

du Niger, du Tchad, du Congo, du Kalahari, etc. Des dorsales érodées supportant de hauts plateaux séparent ces cuvettes (Dorsale guinéenne, monts de Cristal...).

 

Des fossés d’effondrement parcourent les parties élevées de l\'Afrique centrale et orientale, alignés dans la même direction sur des milliers de kilomètres :

 

les rifts (Rift occidental, Rift oriental, fossé Tibesti-Cameroun). Par ailleurs, une importante activité volcanique a bouleversé le paysage dans

 

les régions actuelles de l\'Éthiopie et du Cameroun. Des chaînes montagneuses parcourent le Nord-Ouest : Atlas saharien et Haut Atlas. Le littoral est en général peu découpé. • La plaque africaine glisse lentement vers le nord en direction de l\'Europe, ce qui provoque des séismes récurrents dans la région méditerranéenne.

CLIMAT

La masse continentale de l\'Afrique explique que ce continent est soumis à un climat qui dépend surtout de

 

la latitude. L’Afrique est un continent uniformément chaud. En revanche, la pluviosité varie beaucoup. Son taux baisse de l’équateur vers le nord et le sud.

 

U CUMAT MÉDETEAIIANÉEN

 

Les extrémités septentrionale et méridionale du continent bénéficient d\'un climat de type méditerranéen. L\'hiver, les précipitations peuvent être abondantes (neige en altitude) et, l\'été, la chaleur et la sécheresse sont importantes. L\'influence atlantique adoucit ces différences climatiques sur le littoral ocadental. Le cours des oueds est irrégulier, dépendant de précipitations elles-mêmes capricieuses.

 

Le CUMAT T1OPICAL

 

Les tropiques connaissent un climat chaud et humide, tributaire du déplacement régulier d\'importantes masses d\'air. L\'année climatique se partage en deux saisons opposées : la saison sèche dont la durée varie en fonction

 

de la latitude et où dominent des vents continentaux, et la saison humide où régnent pendant une moitié de l\'année des vents d\'origine océanique. Les températures sont plus élevées et leurs amplitudes sont plus fortes (10 °C-20 °C) que sous l\'équateur.

 

L\'équateur

 

Dans la région équatoriale où les saisons sont peu marquées, les températures élevées (26 °C en moyenne) oscillent faiblement et la pluviosité est importante toute l\'année (1 500 mm en moyenne).

 

Plus précisément...

 

Du littoral méditerranéen

 

à l\'Afrique centrale, le continent se partage, du nord au sud, en six grandes régions climatiques. Le même schéma s\'inverse de l\'équateur à l\'Afrique australe. On distingue :

 

- des zones subtropicales (extrêmes nord et sud de l\'Afrique : côte méditerranéenne, Afrique australe) ;

 

- des zones tropicales arides (Sahara, Kalahari) ;

 

- des zones tropicales semi-arides (Angola, Zambie, Mozambique, une partie de Madagascar) ;

 

- des zones tropicales sèches (Afrique orientale) ;

 

- des zones tropicales humides (une partie de Madagascar) ;

 

- une zone équatoriale (bassin du Congo).

 

De la côte vers l\'intérieur,

 

les régions littorales se caractérisent




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le continent africain Corrigé de 2699 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le continent africain" a obtenu la note de : aucune note

Le continent africain

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit