Critique et Medias

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA CONNAISSANCE PEUT-ELLE NUIRE AU BONHEUR ?

ESH

DONNEES EMP ...
>>


Partager

Critique et Medias

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Critique et Medias



document rémunéré

Document transmis par : celiaslm92-264991


Publié le : 1/11/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Critique et Medias
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Critique et Medias




FICHE BAC: HISTOIRE Thème 1: Le rapport des sociétés à leur passé. Cours: L'historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France. Qu'entend-on par «les mémoires» ? Qu'est-ce qu'une mémoire d'un point de vue historique ? Il faut faire attention avant tout à ne pas confondre une mémoire et l'histoire d'une part, et une mémoire et la mémoire d'autre part. Tout d'abord, la différence entre les mémoires et l'histoire. L'histoire est, par définition, ce qu'il s'est réellement passé, ce qu'il s'est déroulé dans le passé et qui est donc forcément univoque. En un mot, l'histoire est objective. A contrario, une mémoire est subjective. Pour autant, il ne faut pas retirer son importance aux différentes mémoires d'un fait historique : comme l'indique leur nom, c'est grâce à elles que l'on se souvient de ce fait, et qu'il peut donc être recomposé. Ainsi, une première problématique se dessine quant aux mémoires et l'histoire: en quoi une mémoire peut-elle être constitutive d'une histoire ? Jusqu'à quel point peut-on donner une importance à une mémoire? Y a-t-il des mémoires plus «valables» que d'autres ? Ensuite, il ne faut pas confondre non plus les mémoires et la Mémoire : la nuance est certes subtile, mais essentielle. Par le terme « les mémoires», ce sont vraiment toutes les mémoires qui sont englobées, avec n'importe quelle prise de position. «La Mémoire», en revanche, reflète plutôt un «état d'esprit collectif du moment», une mémoire plus admise qu'une autre à une certaine époque (phénomène du à certaines raisons, comme une volonté politique de rassembler un peuple autour d'une mémoire collective, ou bien parce que le fait historique est trop proche et les blessures encore trop vives, ce qui traduit un manque de recul par rapport à l'histoire). Ainsi, une autre problématique apparait: comment s'effectue l'évolution de la mémoire? ...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Critique et Medias Corrigé de 1542 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Critique et Medias" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Critique et Medias

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit