NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Aire maximal dun polygone La rêverie dans «Les Rêveries du Promeneur So ... >>


Partager

Dans quelle mesure 1914/1918 fut-elle une rupture dans le modèle occidental de la guerre?

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Dans quelle mesure 1914/1918 fut-elle une rupture dans le modèle occidental de la guerre?



document rémunéré

Document transmis par : rocko-262258


Publié le : 19/9/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Dans quelle mesure 1914/1918 fut-elle une rupture dans le modèle occidental de la guerre?
Zoom

Dans quelle mesure 1914/1918 fut-elle une rupture dans le modèle occidental de la guerre? Le premier élément qui fait que se conflit répresente une rupture dans l ´histoire de la guerre s´est la puissance du feu. La brusque radicalisation guerrière fut provoquée par les conditions techniques nouvelles du combat. On connais un armement profondément transformé, les armes ont un capacité destructise très forte jamais égalé jusqu´à présent. On multiplie les armes a feu automatiques, dont notament les métrallieuses et les fusils permettant des tirs efficaces à longue portée. Mais la grand arme du premier conflit sera l´artillerie (en particulier les cannons rayés tirant des obus, et non plus des boulets, à grande distance). L´essentiel des morts et blessés au cours de ce conflit sont du a l´artillerie. En 1914-1918, la disproportion se révèle écrasante entre les moyens de tuer et les moyens de se protéger. Echapper du feu devient une simple question de chance. Les nouveux projectils et la nouvelle intensité du feu ont soumis les combattants à des chocs physiques et psycologiques particulièrement violents. On détruit la moral des civiles. Les souvenirs de soldats qui se sont engagés à la guerre sont vraiment traumatiques. On se bat dans les airs pour la premier fois. Ce l´apparition de l´aviation de chasse. On développe l´aviation de bombardement. Au cours du conflit les premiers bombardement strategiques vont etre conçus aillant pour cible des civiles. Il ne sont pas très efficases car le matériel n´est pas au point et ils ne permettent donc pas de charger beaucoup des bombes, mais l´idée est déjà. C´est l´anticipation de se que se passera au cours du deuxième conflit. On se bat aussi dans la mer et sous la mer avec les sous marins. Les allemands développent une puissance sous-marine car la Kriegsmarine Allemande, était plus faible que la Royal Navy (Royaume-Uni), et il etait important pour les Allemands de couper le commerce entre les Etats-Unis et la Triple Entente, qui s´appuisaient sur la puissante industrie américaine. Cette guerre sous-marine Allemand au commerce Américain provoquera un rétournement de l´opinion publique Américaine qui permettra l´entrée en guerre des Etats-Unis. Pour la premier fois on développe la guerre chimique. Les allemands, qui sont les plus avancés dans la chimie développent le gaz moutarde (décomposé du chlore), il attaque les poumons et les yeux. La premier attaque c´est en 1915 à Ypres. Tous ces armements, dont nottament l´artillerie et les armes automatiques vont conditioner le monde du combat dans ce que l´on appélle la guerre de position. La guerre des tranchés trouve se forme ultime avec la bataille de Verdun. La Bataille de Verdum oppose les allemands et les français et elle dure dix mois. C´est la Bataille la plus meutriere qui a connu l´armée française au cour du conflit 1914-1918. Le but de l´État major Allemand était de saigner au blanc l´armée française, que les français aillent autant de pertes qu´ils ne soient plus capables de continuer de combatre par manque de soldats. La bataille de Verdun répresente la forme la plus extreme des guerres de tranchées. Les soldats sont dans des tranchées rustiques, construites regulièrement en fonction des mouvements du front. Elles sont re-contruites aussi car elles sont régulièrement détruites par la puissance de l´artillerie. Elle se caractérise par des conditions de combat dont la duretée n´a jamais été égalé au cours du premier conflit et des guerres passés. Les hommes sont sumis à une puissance de feu inoïe (artillerie, gaz, liquides enflamés, armes automatiques). Ils combattent dans la boue, le froid,lanaige, les cadavres en décomposition, la soif, la fatigue, sans etre rélévé du combat, avec un systhème médical qui ne fonctione plus car dépassé par le nombre de morts et des blessés, le ravitaillement arrive difficilement aux hommes (ils ont faim et soif). Les pertes sont terribles des deux côtés (163 000 tués côté français, 143 000 côté allemand). Preque un siècle après, on trouve toujours des trous d´obus à Verdum. La terre a tellement été bléssé par la guerre que meme aujourd´hui on trouve des traces.



...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1979 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dans quelle mesure 1914/1918 fut-elle une rupture dans le modèle occidental de la guerre?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit