NoCopy.net

Dossier la guerre selon CLAUSEWITZ

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Cours en anglais DROIT CONSTITUTIONNEL >>


Partager

Dossier la guerre selon CLAUSEWITZ

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Dossier la guerre selon CLAUSEWITZ



document rémunéré

Document transmis par : Arthurito-324897


Publié le : 6/10/2021 -Format: Document en format FLASH protégé

Dossier la guerre selon CLAUSEWITZ
Zoom

?Dossier : La guerre selon Carl von Clausewitz (extraits de De la guerre, 1832)

Doc 1 : La guerre, un duel à grande échelle
« La guerre n?est rien d?autre qu?un duel amplifié. Si nous voulons saisir comme une unité l?infinité des duels particuliers dont elle se compose, représentons-nous deux combattants : chacun cherche, en employant sa force physique, à ce que l?autre exécute sa volonté ; son but immédiat est de terrasser l?adversaire et de le rendre ainsi incapable de toute résistance. La guerre est un acte de violence engagé pour contraindre l?adversaire à se soumettre à notre volonté (?). Chez les sauvages, les intentions inspirées par la sensibilité l?emportent ; chez les peuples civilisés ce sont celles que dicte l?intelligence. Cependant cette différence ne tient pas à la nature intrinsèque de la sauvagerie et de la civilisation, mais aux circonstances concomitantes, aux institutions? En un mot, même les nations les plus civilisées peuvent être emportées par une haine féroce. On voit par-là combien nous serions loin de la vérité si nous ramenions la guerre entre peuples civilisés à un acte purement rationnel des gouvernements, qui nous paraîtrait s?affranchir de plus en plus de toute passion (?). L?invention de la poudre et les progrès incessants dans le développement des armes à feu démontrent par eux-mêmes qu?en fait la tendance à détruire l?ennemi, inhérente au concept de guerre, n?a nullement été entravée ou refoulée par les progrès de la civilisation (?). La violence physique (car il n?en existe pas de morale en dehors de notions d?Etat et de loi) est donc le moyen. Imposer notre volonté à l?ennemi en constitue la fin. Pour atteindre cette fin avec certitude nous devons désarmer l?ennemi. Lui ôter tout moyen de se défendre est par définition le véritable objectif de l?action militaire ». Clausewitz, De la guerre, Livre I, chapitre 1, 1832.

Doc 2 : La guerre, continuation de la politique par d?autres moyens
« La guerre d?une communauté ? de nations entières et notamment de nations civilisées ? surgit toujours d?une situation politique et ne résulte que d?un motif politique (?). Donc, si l?on songe que la guerre résulte d?un dessein politique, ce motif initial dont elle est issue demeure la considération première et suprême qui dictera sa conduite (?). Aussi la politique pénétrera-t-elle l?acte de guerre entier en exerçant une influence constante sur lui, dans la mesure où le permet la nature des forces explosives qui s?y exercent. La guerre est une simple continuation de la politique par d?autres moyens. Nous voyons donc que la guerre n?est pas seulement un acte politique, mais un véritable instrument politique, une poursuite des relations politiques, une réalisation de celles-ci par d?autres moyens ». Clausewitz, De la guerre, Livre I, chapitre 1, 1832.

« Comme la guerre n?est pas un acte de fureur aveugle, mais un acte dominé par la fin politique, la valeur de cette fin politique doit décider de l?ampleur des sacrifices aux prix desquels nous voulons l?acquérir. Cela ne vaut pas seulement pour leur étendue, mais aussi pour leur durée. Donc, dès que la dépense d?énergie devient trop importante pour être équilibrée par la valeur de la fin politique, cette dernière doit être abandonnée et la paix doit s?ensuivre ». Clausewitz, De la guerre, livre I, chapitre 2, 1832.

« On sait bien sûr que la guerre n?est suscitée que par les relations politiques des gouvernements et des peuples. Mais on n?imagine généralement que la guerre suspend ces relations, faisant apparaître alors un état tout différent qui n?est soumis qu?à ses propres lois. Nous affirmons au contraire que la guerre n?est rien d?autre qu?une continuation des relations politiques par l?immixtion (intervention) d?autres moyens. Nous disons « par l?immixtion d?autres moyens » afin d?affirmer en ...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Dossier la guerre selon CLAUSEWITZ Corrigé de 3345 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dossier la guerre selon CLAUSEWITZ" a obtenu la note de : aucune note

Dossier la guerre selon CLAUSEWITZ

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit