LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La lutte contre la mafia et la drogue La cote des artistes dépend principalement de ... >>


Partager

L'échec du putsch contre Eltsine

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : L'échec du putsch contre Eltsine



Publié le : 22/3/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L'échec du putsch contre Eltsine
Zoom

la politique de la Russie est marquée, en 1993, par des luttes de pouvoir entre le réformateur Boris Eltsine et la douma dominée par les communistes. le conflit culmine dans une tentative de coup d\'État contre le président.

Peu après la nomination du chef de gouvernement libéral Igor Gaïdar lors de l\'été 1992, les communistes au parlement réclament déjà son renvoi. Le vice-président Alexandre Routskoï et le président du parlement Rouslan Khasboulatov, opposants sceptiques à la «thérapie de choc» économique que mène le premier ministre, commencent eux aussi à se détourner de leur mentor Boris Eltsine. De plus, le parti de Routskoï, parti populaire de la Russie libre, gagne une affluence considérable. Avec les autres partis, il forme l\'Union nationale et contrôle près de 40 % des sièges au parlement. À l\'automne, le groupe obtient le soutien des communistes qui revendiquent leur nationalisme russe. C\'est ainsi que débute le «double règne» du parlement et du gouvernement.

Lescharsdes communistes tirent sur la Maison Blanche à Moscou, en 1993.

Le 14 décembre 1992, la majorité réussit à renverser Gaïdar, trop enclin aux réformes. Eltsine doit le remplacer par le technocrate Viktor Tchernomyrdine. Fort de cette victoire, le parlement tente en mars,

sur les instances de Khasboulatov, de démettre le président, mais cette tentative échoue de justesse. Face à tous les efforts déployés pour le limoger, Eltsine impose un référendum le 25 avril 1993; le résultat affiche la confiance restaurée du peuple dans son président.

 

Après la convocation d\'une assemblée constituante en juin, la bataille reprend de plus belle : la douma souhaite à tout prix empêcher la constitution démocratique proposée par Eltsine, qui renforce




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1252 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'échec du putsch contre Eltsine" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit