NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Corpus : Le théâtre et sa représentation. CARMONTELLE : sa vie et son oeuvre >>


Partager

L Égypte moderne : De Méhémet-Ali à Hosni Moubarak

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : L Égypte moderne : De Méhémet-Ali à Hosni Moubarak



Publié le : 21/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L Égypte moderne : De Méhémet-Ali à Hosni Moubarak
Zoom

INDÉPENDANCE ET PANARABISME

 

C\'est à l\'ambitieux Méhémet-Ali, qui règne sur l\'Égypte dans la première moitié du xixe siècle, que l\'on attribue la création de l\'Égypte moderne. Tout en se taillant un empire, il réforme le pays et fonde une dynastie héréditaire qui règne jusqu\'à la révolution de 1952. En 1954 s\'ouvre pour la jeune république d\'Égypte l\'ère nassérienne du panarabisme, prélude à un rapprochement avec l\'URSS auquel le successeur de Nasser, Sadate, met fin en 1976. L\'assassinat de ce dernier en 1981, après la signature de la paix avec Israël, porte au pouvoir l\'actuel président, Hosni Moubarak.

DE BONAPARTE À MÉHÉMET-ALI

L\'occupation française

En juillet 1798, Bonaparte débarque à Alexandrie avec 38 000 hommes et de nombreux savants.

Il vise la maîtrise de la route des Indes et la conquête d\'un empire oriental. Trente-huit mois plus tard, les Français sont évincés par une coalition anglo-ottomane.

Les Britanniques partis, mamelouks et Ottomans se disputent le pays.

La conquête du pouvoir par MéhEmet-Ali

• Le pouvoir échoit finalement à Méhémet-Ali (1769-1849), un général ottoman d\'origine albanaise.

En 1805, soutenu par les ulémas, les docteurs de la foi, Méhémet-Ali est confirmé dans ses fonctions de vice-roi et nommé pacha d\'Égypte par le sultan ottoman.

Il asseoit définitivement son autorité en 1811 après avoir fait massacrer les membres de la milice des mamelouks jugés gênants.

Durant les trente-sept ans qui suivent cet événement, ce monarque tout puissant ne rencontre aucune opposition à son pouvoir absolu.

Les mains libres, il entreprend son grand œuvre : moderniser l\'Égypte.

LE PÈRE DE L\'ÉGYPTE MODERNE

BATIR UN EMPIRE

Après avoir modernisé l\'armée égyptienne avec l\'aide de conseillers militaires français, Méhémet-Ali s’engage dans une série de conquêtes qui contribuent à bâtir sa légende.

Une première campagne militaire est engagée dès 1811, à la demande du sultan Mahmoud II, contre les wahhabites d\'Arabie, une secte musulmane intégriste qui menace l\'autorité de la Sublime Porte.

En 1812, les troupes de Méhémet-Ali occupent La Mecque et Médine, villes saintes de l\'islam.

En 1816, elles pénètrent au Nedj, berceau des Wahhabites ; deux ans plus tard, la province du Hedjaz est aux mains des Égyptiens.

Méhémet-Ali entreprend ensuite une expédition au Soudan, cette fois pour son compte, afin de se rendre maître des richesses minérales et du trafic d\'esclaves qui alimentent le très profitable commerce caravanier avec l’intérieur du continent africain. De son côté, la Grande-Bretagne s\'inquiète de voir l\'Égypte contrôler la route des Indes.

Aussi, lorsque Méhémet-Ali envoie, à la demande du sultan, une armée dirigée par son fils Ibrahim Pacha en vue de réprimer le soulèvement patriotique national grec, celle-ci

 

se heurte à une coalition européenne venue secourir la Grèce : en 1827, la flotte turco-égyptienne est coulée à Navarin.



UN ROYAUME SOUS TUTELLE BRITANNIQUE

Le mouvement de renaissance

L\'autorité de l\'État échappe au vice-roi et échoit au consul général de Grande-Bretagne, lord Cromer. Ce dernier s\'affirme comme le véritable maître du pays, en dépit de la résistance que tente de lui opposer le khédive Abbas Hilmi II (1892-1914), petit-fils de Méhémet-

Ali et neveu d\'ibrahim Pacha.

Les Britanniques parviennent ainsi à réduire l\'influence française et à s\'assurer le contrôle du canal de Suez.

 

L\'occupation britannique fait naître un mouvement de réforme religieuse et de renaissance culturelle (nohda) de nature nationaliste qui nourrira le mouvement national pour l\'indépendance.

L\'une des figures de proue de cette renaissance égyptienne est Muhammad Abduh, le mufti de la mosquée al-Azhar, qui préconise une ouverture du monde musulman à la science moderne, à la fois pour contrecarrer la domination européenne et relever le défi de la modernité.

Une autre figure charismatique de ce mouvement est Mustapha Kamil, avocat formé en France, qui fonde en 1899 le Parti national égyptien.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3116 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L Égypte moderne : De Méhémet-Ali à Hosni Moubarak" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit