Les enjeux de la pacification en Colombie

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Guatemala : la paix difficile Chili : l'automne du patriarche >>


Partager

Les enjeux de la pacification en Colombie

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Les enjeux de la pacification en Colombie



Publié le : 5/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les enjeux de la pacification en Colombie
Zoom

Avec 38 millions d’habitants, sur un territoire équivalent à deux fois la France, la Colombie dispose d’importants atouts économiques et de ressources énergétiques considérables. Mais c’est aussi un pays où la violence politique et militaire s’est solidement installée. Différents secteurs de la société se sont mobilisés pour créer les conditions d’une paix durable et les dernières élections présidentielles ont nettement traduit cette volonté de pacification.



La réponse des organisations de guérilla (particulièrement les FARC) aux appels à la négociation a permis de mesurer leur force actuelle et leur capacité de peser dans le choix du chef de l’État colombien. Ainsi qu’on le dit en Colombie, les FARC et l’ELN «ont voté» pour Pastrana, puisqu’elles ont choisi d’examiner ses propositions pour la paix et qu’elles Font fait savoir, avant le second tour. On pourrait y voir la volonté de ces organisations, habituées aux actions en zone rurale dans un pays de plus en plus urbain, d’ouvrir un espace politique pour élargir leur influence aux villes les plus importantes.

 

Hormis les discussions sur les réformes sociales exigées par la guérilla ou la convocation d’une nouvelle Assemblée constituante, démocratique et représentative, les éventuelles négociations devraient examiner de nombreuses questions en suspens : l’échange des soldats de l’armée colombienne, prisonniers de la guérilla (plus de 200), contre les dirigeants guérilleros incarcérés ; les conditions pour le désarmement de la guérilla et celui des forces paramilitaires et des forces spéciales de l’armée ; et surtout le contrôle exercé par la guérilla, notamment les FARC, sur une partie non négligeable du territoire, ce qui rend son rôle incontournable dans l’approche du problème des cultures illicites (coca, pavot, marijuana, etc.) et du narcotrafic. Tout cela à l’aide d’un programme financé et soutenu par l’État et des organismes internationaux, que le président Pastrana a qualifié de «plan Marshall» pour la paix colombienne. Il reste à savoir si, dans ces conditions particulières, l’armée colombienne serait prête à accepter le partage de son autorité sur le territoire.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les enjeux de la pacification en Colombie Corrigé de 937 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les enjeux de la pacification en Colombie" a obtenu la note de : aucune note

Les enjeux de la pacification en Colombie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit