NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LES APPAREILS ELECTRONIQUES LES EAUX SOUTERRAINES >>


Partager

Géographie CUBA

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Géographie CUBA



Publié le : 2/2/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Géographie  CUBA
Zoom

Le voyage du pape

 

en janvier 1998 fut un événement très important pour Cuba, désireux de rompre son isolement et de modifier son image. Les catholiques y ont gagné une liberté de culte et d’expression accrue et de nombreux prisonniers politiques ont été libérés à la suite des demandes réitérées de Jean-Paul II.




La pêche, qui a récemment bénéficié d’un programme de mise en valeur, occupe toujours un rôle relativement important dans le paysage agricole cubain : la mer des Caraïbes est riche en poissons et en crustacés. Le produit de la pêche est largement exporté et alimente une partie de l’industrie de la conserverie.

 

La forêt, pour sa part, représente elle aussi un poids non négligeable dans la balance agricole, même si elle a été en partie déjà exploitée pour son bois (cèdre tropical, acajou, poirier, gaïac, etc.). L’élevage reste essentiel bien qu’il se réduise au fur et à mesure des années et baisse en qualité: à proportion égale cependant, Cuba comptait encore en 1994 le même nombre de bovins que la France. La balance agricole reste très excédentaire et représente environ 10,6% du PNB.

 

À l’origine était une colonie...

 

Colonie espagnole dès 1551, Cuba entre au cours du xixe siècle dans la sphère économique des États-Unis voisins sur lesquels la petite île s’appuie lorsqu’elle entreprend sa propre émancipation. Après plusieurs essais, une dernière tentative d’émancipation se solde par une intervention de l’armée nord-américaine qui entraîne la guerre entre les États-Unis et l’Espagne en 1898. Après la victoire des États-Unis, Cuba peut alors accéder à l’indépendance, officialisée par la Constitution de 1902. Uîle devient dans les faits un protectorat des États-Unis où toute initiative doit recevoir l’aval de Washington. L’économie cubaine, étroitement liée aux États-Unis, est essentiellement axée sur la culture de la canne à sucre.

 

Dans les années 1940, un ancien officier, Fulgencio Batista, accède au sommet de la scène politique cubaine en organisant un coup d’État qui institue sa propre dictature. En juillet 1953 s’amorce une lutte armée qui confrontera le régime de Batista et des groupes politiques d’horizons divers menés par l’avocat Fidel Castro. En juillet 1955, l’Argentin Ernesto «Che» Guevara, qui s’était reconnu dans la lutte anti-Batista, décide de participer à l’expédition qui doit libérer Cuba du dictateur, aux côtés de troupes rebelles qui entretiennent la guérilla. En 1959, les forces de la guérilla de Castro font chuter la dictature. Le chef de la guérilla décide alors de procéder à une nationalisation des entreprises contrôlées jusqu’alors par des capitaux américains.

 

Les États-Unis réagissent aussitôt et marquent leur désapprobation envers le régime de Fidel Castro en rompant les relations diplomatiques avec Cuba et en instaurant, en janvier 1961, un embargo économique. Parallèlement, en avril 1961, un commando anti-castriste, recruté par la CIA et armé par les États-Unis, débarque dans la Baie des Cochons. Il est mis en déroute en quelques heures par les milices populaires cubaines (équipées gratuitement par l’URSS) qui font prisonniers quelque 1179 hommes. Acculé, Fidel Castro définit alors officiellement le caractère marxiste de sa politique et entre dans la sphère de l’Union soviétique. Cuba est expulsée en 1962 de l’Organisation des États d’Amérique et signe un accord d’assistance réciproque avec l’URSS. En octobre 1962, l’installation de missiles soviétiques sur lîle provoque une réaction navale et militaire immédiate de la part des États-Unis afin d’imposer le retrait des armes: Cuba est alors plongée au cœur de la crise internationale la plus grave, risquant d’entraîner les États-Unis et l’URSS dans un troisième conflit d’ampleur mondiale.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3147 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Géographie CUBA" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit