NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< INCENDIE (L’) de Mohammed Dib (résumé & ... L'EXPLORATION DE L'OCÉANIE: Les Européens déc ... >>


Partager

Les grands travaux du XIXe siècle

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Les grands travaux du XIXe siècle



Publié le : 8/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les grands travaux du XIXe siècle
Zoom

TOUT POUR LA COMMUNICATION

Les grands travaux du XIXe siècle ne prennent réellement leur ampleur que dans la seconde moitié du siècle. Les premières décennies correspondent à une période de maturation, où les progrès techniques résolvent les nombreux obstacles liés aux déplacements des hommes et des marchandises, dans une Europe vouée à l\'accélération prodigieuse des échanges de la naissante ère industrielle. Il n\'est alors pas étonnant que les réalisations les plus spectaculaires du xixe siècle aient porté sur les moyens de communication. Les premiers outils de cette formidable expansion sont déjà en place à la fin du xviiie siècle. La machine à vapeur que James Watt a mise au point en 1763 est à l\'origine du développement du chemin de fer, avec l\'apparition de la première locomotive à vapeur (1814), quasi simultanée du bateau à vapeur (1809). L\'association des deux révolutionnera l\'architecture des ports; tout comme le pavé, le ciment et les nouvelles techniques de Gustave Eiffel sur les charpentes métalliques accélèrent l\'essor du réseau routier, ou comme l\'invention des barrages mobiles, qui permet la canalisation des rivières.

JOHN LOUDON MCADAM (1756-1836)

 

Si le nom de McAdam est passé dans le vocabulaire courant, il est à la source d\'une confusion. Car cet ingénieur né à Ayr, en Écosse, n\'a pas inventé le macadam, qui est l’œuvre d\'Edgar Purnell Hooley, mais un nouveau système de construction des routes. L\'idée de McAdam est d\'empêcher l\'eau de s\'infiltrer et de saper la chaussée. Il recommande donc de surélever celle-ci, de drainer et d\'en soigner le revêtement pour éviter les infiltrations. Ce revêtement est fait de pierres concassées, dures, souvent additionnées de sable. Bien homogène, bien aggloméré et fortement comprimé, ce revêtement s\'avère beaucoup plus résistant et économique que n\'importe quel pavé. Cette invention s\'avère si efficace qu\'elle est toujours utilisée sur nos routes.



En 1833, l\'ingénieur Prosper Enfantin revient à la charge, mais le sultan de l\'époque, qui dirige l\'Égypte au nom du sultan turc d\'Istanbul, rejette sa requête. C\'est alors qu\'entre en scène à Alexandrie Ferdinand de Lesseps, vice-consul à peine âgé de vingt-sept ans. Il adhère au projet de Prosper Enfantin et, en 1854, il convainc son ancien élève devenu sultan, Muhammad Saïd, d\'autoriser le percement du canal selon les études de Linant de Bellefonds et Mougel, et de lui en attribuer la concession pour 99 ans. Lesseps fait appel à l\'épargne publique pour financer la société d\'exploitation du canal.

Les travaux gigantesques commencent en 1858. Ils durent onze ans, jusqu\'à ce que la jonction des eaux s\'effectue le 15 août 1869. Long de 162 km, large de 54 m et d\'une profondeur de 8 m, ce canal permet d\'abréger de 8000 km

LES PONTS MÉTALLIQUES D\'EIFFEL

Si Eiffel n\'est pas l\'introducteur de l\'architecture en fer, il en est le plus grand ouvrier et son génie le plus expressif. Ses charpentes métalliques, conçues selon le nouveau procédé du fer puddlé (de la fonte transformée en fer) offrent de nouvelles possibilités dans la construction, notamment des ponts. Le plus célèbre d\'entre eux, le viaduc de Garabit, franchit la vallée de la Truyère sur la ligne de chemin de fer Béziers-Clermont, sur un tablier long de 564 m qui soutient une arche médiane haute de 122 m. Après sept ans de travaux, ce viaduc est ouvert à la circulation en 1889. Il reste à ce jour un fleuron du genre.

L\'EXPOSITION UNIVERSELLE DE PARIS

d’où partent 12 avenues, dont la plus célèbre, les Champs-Elysées. Des constructions prestigieuses sont entreprises, tel Vopéra Garnier

LE PREMIER MÉTRO, À LONDRES

L\'encombrement des rues de Londres est tel qu\'il en affecte grandement l\'activité économique. Sur un territoire de 90 km2 coexistent 2,5 millions de personnes. Un certain Charles Pearson propose de faire passer des voies ferrées sous terre, afin de faciliter le transport de biens et de passagers. Pour ce faire, on utilise la technique de construction par recouvrement : on ouvre une énorme tranchée dans le sol, puis on la recouvre par la suite. Longue de 6,5 km, la première ligne, qui rallie Farringdon Street à Paddington, est inaugurée en 1863. Malgré les problèmes d\'aération dus à la traction à vapeur, le métro transporte 30000 passagers en ce jour d\'inauguration. L\'affleurement des premières lignes les rend très bruyantes et limite leur développement. Les lignes suivantes sont construites comme des tunnels, beaucoup plus profondément, et sont nettement moins gênantes pour le voisinage.

LE CANAL DE SUEZ

La vieille idée du percement de l\'isthme de Suez reprend vigueur lors de la campagne d\'Égypte commandée par Bonaparte. De tous les projets étudiés, celui des ingénieurs Linant de Bellefonds et Mougel semble le plus la navigation entre Londres et Bombay en évitant de contourner le continent africain et marque le triomphe de la vapeur, les voiliers ne pouvant l’emprunter.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2922 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les grands travaux du XIXe siècle" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit