NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< VIES IMAGINAIRES de Marcel Schwob (résumé & a ... TERRE (La) d'Émile Zola (résumé & analyse) >>


Partager

Histoire de La Bolivie : De l'Empire inca au retour des communautés indigènes

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Histoire de La Bolivie : De l'Empire inca au retour des communautés indigènes



Publié le : 19/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Histoire de La Bolivie : De l'Empire inca au retour des communautés indigènes
Zoom

L\'APPRENTISSAGE DE LA DEMOCRATIE

 

Berceau de grandes civilisations amérindiennes, le Haut-Pérou est l\'une des provinces les plus riches de l\'Empire espagnol. Devenue le pays de Bolivar, la Bolivie connaît une histoire mouvementée et sanglante. Depuis 1989, elle tente tant bien que mal l\'expérience de la démocratie.

LA BOLIVIE ANCESTRALE

Un berceau de civilisations

• Lieu de peuplement depuis les temps préhistoriques (20000-5000 av. J-.C, l\'Altiplano (haut plateau) bolivien est, successivement, le foyer de nombreuses cultures amérindiennes.

Entre 1400 et 400 av. J.-C., la culture Chavin, originaire des Andes péruviennes, s\'étend sur tout le haut plateau bolivien.

Se développe ensuite, la civilisation Tiahuanaco (400 av. J.-C.-1200 apr. J.-C.) dont le centre cérémoniel, situé sur la rive sud du lac Titicaca, devient la capitale politique et religieuse de l\'Altiplano.

• Du xiiie au xve siècle, elle est remplacée par le royaume des Kolla, peuple guerrier venu de l\'ouest.

LA DOMINATION INCA (1438-1532)

Depuis Cuzco (Pérou) où ils fondent leur empire, les Incas entament leur expansion territoriale. En 1438, Pachacùtec, neuvième souverain, incorpore la Bolivie à son royaume.

Comme à leur habitude, les Incas assimilent les tribus vaincues en imposant leur système fiscal, leur religion et leur langue, le quechua.

Avec l’arrivée des conquistadors

L\'ÈRE ESPAGNOLE

Les débuts oe la colonisation

En 1534, les Espagnols, conduits par Diego Almagrado et Juan de Saavedra, atteignent l\'Altiplano et colonisent la région. Les premières villes sont fondées : Paria (1535), Tupira (1536), Chuquisaca (auj. Sucre, 1538).

En 1538, le Haut-Pérou est placé sous l’autorité de Charles Quint (1516-1556).

• La découverte de gisements d\'argent (1544) près de Potosi transforme l\'existence du Haut-Pérou. Leur exploitation intensive en fait la plus riche province minière de l\'Empire espagnol et du monde. La ville de Potosi devient la plus grande ville des Amériques (160 000 habitants).

L\'audience de Charcas

• Désormais, le sort du Haut-Pérou est étroitement lié à celui des mines de Potosi, qui fournissent l\'argent servant à frapper la monnaie espagnole : essor jusqu\'aux années 1630, puis déclin qui se prolonge jusqu\'à la fin de l\'ère espagnole.

• Ce phénomène est d\'ailleurs renforcé par la création de l\'audience de Charcas (sept. 1551). Par décret




DE L\'ESPOIR AU MARASME

• Proclamée par une poignée de créoles, la république ne change en rien le sort de la majorité de la population, mais profite aux propriétaires d\'haciendas.

Les deux Libertadores-présidents

Nommé premier président de la Bolivie, Bolivar supervise la rédaction de la Constitution, laquelle s\'inspire de celle des États-Unis. Sucre en est le vice-président.

En 1826, Bolivar se retire et Sucre, élu président à vie, doit faire face à plusieurs rébellions et mouvements séditieux. Las de combattre, Sucre renonce à la présidence en août 1828.

L\'échec d\'une confédération

Pérou-Bolivie

■ Après plusieurs mois de troubles et d\'insurrections, Andrès Santa Cruz (1792-1865) - chef de guerre métis et lieutenant du général de Sucre -reprend le mandat présidentiel (1829) qui lui avait été confié l\'année précédente.

Santa Cruz fixe le mandat présidentiel à 4 ans, fait rédiger le code civil, abolit l\'esclavage (1831), pacifie le pays, restaure les finances, inaugure les universités de La Paz et de Cochabamba.

Il tente de créer une confédération péruano-bolivienne, pour faire de la Bolivie un État viable. Mais ce projet ne fait pas l\'unanimité au Pérou et attise l\'hostilité du Chili qui envoie ses troupes.

Le 29 janvier 1839, mettant fin au rêve de Santa Cruz, l’armée bolivienne est défaite par la coalition chiliano-péruvienne à Yungay, dans le nord du Pérou.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3078 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Histoire de La Bolivie : De l'Empire inca au retour des communautés indigènes" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit