NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< VIE SUR EPSILON (La) de Claude Ollier : Fiche ... CHASTELLAIN Georges : sa vie et son oeuvre >>


Partager

Histoire du Brésil

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Histoire du Brésil



Publié le : 21/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Histoire du Brésil
Zoom

UN GÉANT DU FUTUR

Le Brésil est une nation jeune : en à peine cinq siècles, il est passé du statut de colonie de la couronne de Portugal à celui de 11e puissance mondiale. Doté d\'un potentiel exceptionnel, ce pays à l\'échelle d\'un continent est un curieux mélange de modernité et d\'archaïsmes. Il demeure ce qu’il n\'a cessé d\'être à travers son histoire, avec ses forces et ses faiblesses : une terre d\'avenir.

UNE COLONIE PORTUGAISE

La découverte du Brésil

Le navigateur espagnol Vicente Yànez Pinzôn aborde le premier les côtes du Brésil, en janvier 1500, dans la région de l\'actuelle ville de Recife.

Cette terre que personne ne connaît appartient au Portugal depuis plusieurs années déjà. À la recherche de la route des Indes, les deux grands empires maritimes que sont alors l\'Espagne et le Portugal privilégient chacun une voie : la première, celle de l\'ouest; le second, celle de l\'est. D\'accord pour reconnaître des zones d’influence réciproques, ils ont signé en 1494 le traité de Tordesillas qui attribue toutes les terres situées à l\'est de 50° de longitude aux Portugais.

Le 22 avril 1500, le Portugais Pedro Àlvares Cabral atteint cette terre. Il en prend possession au nom de son pays et la baptise Terra da Santa Cruz («Terre de la Sainte Croix»).

En 1501, le navigateur italien Amerigo Vespucci est chargé par

le roi Manuel Ier d\'y conduire une expédition. Il reconnaît et baptise de nombreux lieux, dont la baie de Rio de Janeiro. Il rapporte au Portugal du pau-brasil, un bois du Pernambouc qui fournit une teinture rouge : la Terra da Santa Cruz va désormais s\'appeler le Brésil.

La rencontre de deux mondes

• Ce territoire dont les nouveaux maîtres n\'imaginent pas encore l\'immensité aurait connu une occupation humaine depuis près de 8000 ans. À l\'aube du xvie siècle, la population autochtone est estimée à 3 ou 4 millions d\'individus. Les Amérindiens du Brésil se rattachent à quatre grands groupes : les Tupis, qui occupent la zone côtière, les Cê, sur le plateau central, les Arawaks et les Caribes, dans le bassin amazonien.

• Originaires de la région du Paraguay, les populations de culture tupi-guarani sont les premières en contact avec les Occidentaux. Ces Indiens, qui pratiquent le semi-nomadisme, sont subdivisés en groupes antagonistes et ont une organisation sociale reposant sur une dynamique guerrière.

L\'organisation de la colonie

Les Français, qui n\'ont pas reconnu le traité de Tordesillas, multiplient les incursions sur le littoral brésilien et participent au commerce du pau-brasil. C\'est en partie pour les chasser que le Portugal décide d\'organiser la colonisation.

En 1531, le roi Jean III charge Martim Afonso Sousa d\'une mission colonisatrice. Le territoire est divisé en 15 «capitaineries» confiées à titre héréditaire à des notables, les «donataires». Investis d\'immenses pouvoirs, ces derniers doivent assurer la mise en valeur et la défense de leurs possessions.

 

En 1548, la Couronne se rend à l\'évidence : à deux exceptions près, ce système, qui a réussi dans les colonies portugaises, a échoué au Brésil, sous l\'effet de l\'incurie des donataires, de l\'immensité de leurs terres, du manque de moyens, de l\'éloignement de la métropole, des attaques constantes des Indiens et des Français.



TIRADANTES, HÉROS NATIONAL

 

En 1789, une conjuration se prépare au Minas Gérais. Son but : assassiner le gouverneur de la province. Son slogan : la liberté du Minas Gérais contre la tyrannie du roi de Portugal. Au dernier moment les conjurés renoncent à leur projet mais l\'un d\'entre eux dénonce l\'inconfidencia (« infidélité») à la Couronne. Onze rebelles sont condamnés, mais seul Joaquim José da Silva Xavier, baptisé «Tiradantes», sera exécuté le 21 avril 1792 : il est pendu, puis ses membres dépecés sont exposés pour inciter ses compatriotes à la fidélité... À la fin du XIXe siècle, Tiradantes, symbole de la résistance patriotique, est transformé en héros national par les républicains. Le jour anniversaire de sa mort est férié depuis 1890.

LE SÉJOUR DE LA COUR DE PORTUGAL (1808-1822)

• Fuyant l\'avancée des armées napoléoniennes à travers la péninsule Ibérique, la cour de Portugal trouve refuge au Brésil. Sous l\'autorité du prince Jean, régent, des réformes sont mises en œuvre, comme la suppression des restrictions commerciales, l\'instauration de mesures en faveur de l\'agriculture et de l\'industrie, la création d\'établissements d\'enseignement supérieur, d\'une imprimerie... Des élites se forment des journaux sont créés, et une véritable vie culturelle se développe, en particulier à Rio, siège du gouvernement.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3252 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Histoire du Brésil" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit