NoCopy.net

?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945<br /> Sylvain Kahn<br

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<<

Cet extrait de Réparer les vivant ...
?MILLOT Nathan >>


Partager

?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945
Sylvain Kahn

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : ?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945
Sylvain Kahn



document rémunéré

Document transmis par : Hugobru-303691


Publié le : 17/8/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945<br />
Sylvain Kahn<br
Zoom

?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945
Sylvain Kahn

Introduction
Pb car construction de l?Europe n?est ni géniale, ni cauchemardesque, révolution sans sang ni martyr, donc difficile d?inciter à l?étudier. De plus « construction européenne » mauvais terme car l?Europe ne date pas du XXième siècle mais de 2 500 ans. Parler « d?intégration Européenne » voire « reconstruction Euro » (avec 2GM et décolo, GF). Mais le mérite de « construction Euro » c?est de montrer l?acteur, le projet. Si on retire les institutions communes et les politiques publiques, il ne reste que des Etats avec des régimes différents. Ce qui est unique c?est la mutualisation : mise en commun librement consentie en gardant la souveraineté nationale. Deux grandes étapes qui commencent après 2GM (avant 45 slmnt qq idées « d?Europe ») : Europe économique (CECA 1950, CEE 1957, AUE (marché intérieur)1987) puis Europe politique (Maastricht 1992 = Union Euro avec mutualisation monétaire, policière, militaire, diplomatique, judiciaire). Même si elle a toujours été politique.
















Partie 1, 1945-1957, Aux origines de l?intégration européenne : le maintien des indépendances nationales

1945-1950, Europe année zéro

Le bilan de la 2GM pour les Européens
- Matériel. Ampleur inédite = « guerre totale », mobilisation totale civile et militaire, lieux civils pris pour cibles pour démoraliser et terroriser. Destructions aussi conseq de l?occupation nazie pour alimenter son effort de guerre. Edouard Husson parle « d?économie de prédation ».
39-45 prod indu a chuté de 50% en Europe, agricole a chuté aussi.
Les attaques des Allemands puis des Alliés pour libération concentrée sur infrastructures de transport (après-guerre 6200Km chemin fer détruit pour All, 5000km Fr, 100% Pologne) et industrie (mais usines sont relativement moins touchées). Bombardement (+2M de tonnes de bombes en Europe). Les villes siège de prod et de commandement étaient ciblées et presque entièrement détruites (Berlin, Varsovie, Budapest, Leningrad?)

- Désastre idéologique, morale et populations décimées. 55M de personnes tuées (on a appris 70M mais bon) tout compris. 25M en URSS =14% , 6 en Allemagne (4 militaire, 2 civil) = 8%, France, Brit, Ita = 1,5%.
Extermination juive 5,6 millions. (Ukraine, Pologne, pays baltes = 90-100% exterminés), Einsatzgruppen 1,4M, Auschwitz 1M.
Extermination Rom 200 000 selon Annette Wieviorka.
? « crime contre l?humanité » à Nuremberg. Enzo Traverso « guerre civile Européenne » 1914-1945. « Auschwitz rupture de civilisation ». Paul Valéry « Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles »

- Populations déplacées et territoires redécoupés. Mais 45 : 50M de pers sur les routes, ds un camp de transit ou camps de prisonniers (dont 8,7M de déplacés pour travail forcé et 19M déplacés dans leurs propres pays à cause de cbts, disette ou de force).
Continue après fin des combats avec redécoupage des frontières, Armée rouge (Pologne), avant même conf de Potsdam (juillet-aout 45 sur sort de l?All). 1945-50 : 15M de pers de langue ou d?origine All déplacées.
Dans la foulée, les Européens d?Europe centrale et orientale, libérés par les EU/URSS, perdent à nouveau leur souveraineté natio.

L?Europe dans le berceau de la guerre froide

- Projets américano-soviétiques pour le continent : conférences de 41 à 47. Guerre, sortie de guerre, après-guerre, ont permis la genèse de la construction Euro. Même si les Euro ont peu de souveraineté natio.

- Trois chefs de grands pays en guerre, un seul Européen. EU (Roosevelt) et GB (Churchill) se projettent dans une Europe sans All nazie dès 41. Juin 41 Staline les rejoint à cause de l?agression nazie. (même si pacte germano-soviétique)

- Les résultats Européens des négociations entre alliés. Churchill connaissait et « comprenait » la psychologie de Staline : les relations internationales sont fondées sur les intérêts et les rapports de force des Etats. (Churchill est ok pour l?impérialisme via la colo). Conf de Moscou octobre 44 : répartition des Balkans entre URSS et anglo-américains. (Churchill surestimait la confiance de Staline). Mars 1947 autre conf à Moscou sur le sort et réparation de l?Allemagne, relations internationales.

- Interpréter Yalta et son importance pour l?Europe. 4-11 Février 1945 sur les bords de la Mer Noire en Crimée. Chaque pays choisira son gouvernement à la suite d?élections libres, avec responsabilité d?autorités militaires et civiles mis en place par les Alliés sur les territoires libérés. Ne remet pas en cause que l?URSS soit là, mais difficulté d?organisation pour les EU. Mythe du partage du monde lors de cette conférence. Cela se fera en 47 avec plan Marshall et le Kominform qui relie pays d?Europe et à Moscou les dirigeants de pays libérés par les résistances communistes et soviétiques. Le Kominform ne veut pas qu?une des nouvelles démocraties populaires bénéficie de Marshall. ? Truman successeur de Roosevelt change alors de doctrine = « containment » de l?expansion soviétique (surtout en All)


L?Europe du « rideau de fer » ( utilisé par Rozanov en 1918 pour la première fois)

- La vision britannique. Fulton, en présence de Truman (EU) fait un discours « Américains, Britanniques et Européens, nous devons avoir peur », Churchill appelle à se serrer les coudes et « Etats-Unis d?Europe » lors d?un discours à l?université de Zurich en 46.

- 1947 et le plan Marshall. Le secrétaire d?Etat Marshall (=ministre des Affaires étrangères) de l?administration de Truman est inquiet lorsqu?il revient de la conférence des ministres des affaires étrangères qui s?est tenue à Moscou. Les économies des pays d?Europe libérés sont en crise. Aide des EU et ONU jusqu?à lors pas suffisante. Manque de liquidité. 5 juin 47 Plan Marshall (arrête les prêts remboursables) et on met des subventions, des dons en biens, service et nature. Permet aussi stabilité de l?économie et éviter de tomber dans une nvelle guerre ou le communisme. Mais en parallèle logique keynésienne. 1) Ne pas priver l?effort de relance européen du potentiel Allemand. (si en retrait, All peut être prise par URSS). 2) Dresser conjointement avec les autres pays bénéficiaires, la liste de ressources, stock et atouts, puis mise en ?uvre de plan pour le redressement.
? pas de coordination européenne, « pas d?aide Marshall américaine ».
A l?est du rideau de fer = on accepte ; à l?ouest, URSS et les démocraties popu refusent, ils mettent en place le plan Molotov. (Priorité à industrie lourde, collectivisation des terres).
Le territoire Euro est coupé en deux.


Une construction européenne à plusieurs voies

- Une première Europe : L?OECE. (Organisation Euro de coopération éco) Pays intéressés par le plan Marshall se réu à la conf sur la coop économique à Paris en juillet-sept 1947. 13 pays : l'Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, la Grèce, l'Irlande, l'Islande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse, et la Turquie. Ils établirent leur demandes et manques. Aide des EU de 13Milliards de dollars d?époque dispensés de 48 à fin 51. Parallèlement en mai 1947 Truman à lancé l?European Recovery Program (reconstruction euro). Brits, Suisse, pays scandinaves s?y opposent et à toute structure supranationationale. En avril 48 : se forme l?OECE des 13 pays de la conf, Esp et All de l?ouest (RFA) rejoignent. Ils se mirent d?accord sur la répartition de Marshall mais pas sur le plan d?action de 4 ans voulu par les Américains. Cependant, a favorisé « l?Europe » car : Marshall a aidé l?organisation commune et largement favorisé le commerce avec Etats membres et la croissance. 1958, échanges 80% plus élevés qu?avant-guerre. Regard commun sur les échanges et commerce. OECE pris fin en décembre 1960.

- Une seconde Europe « idéaliste » : du Congrès de la Haye au conseil de l?Europe. Congrès de la Haye du 7 au 10 mai 1948 :775 délégués de 19 pays. Churchill présidait. Voulait une assemblée Euro, chartre des droits de l?homme et haute cour de justice.
Conseil de l?Europe crée en mai 49 conformément aux souhaits de La Haye. Il comprend une assemblée euro consultative, un conseil des ministres et un secrétariat permanant. Un des buts « sauvegarde et développement des droits de l?homme et des libertés fondamentales ». Permis grâce à la Convention européenne des droits de l?homme et des libertés fondamentales. (Signée en 1950 et effectif en 1953, son application est par un tribunal supranational qui peut condamner les Etats= la Cour Euro des droits de l?Homme.)
10 Pays fondateurs : Benelux ; Danemark, France, Irlande, Italie, Norvège, RU et Suisse.

- Une troisième Europe « réaliste » : alliances militaires. Mars 47 FR et RU signent un traité d?assistance mutuelle en cas d?attaque armée. Mars 48 : France, RU, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas signent le traité de Bruxelles : collaboration économique, sociale et culturelle de légitime défense, permet création de l?Union Occidentale pour 50 ans. (y a une clause d?aide militaire automatique en cas de danger). France et RU demandent aux EU d?y rentrer.
Les EU créent alors une alliance plus vaste le pacte Atlantique Nord le 4 avril 49. (Benelux, Canada, Danemark, France, EU, Islande, Italie, Norvège, RU et Portugal). Truman signe une loi de défense militaire mutuelle mais on n?a pas imposé le traité de l?Atlantique Nord (FR et RU ne voulaient pas), donc l?aide militaire n?est pas automatique.


? Peur/crainte et désir de promouvoir libertés amènent le laboratoire de la construction Euro. EU jouent un rôle central.



1950 ? 1954, un projet d?intégration délimité par les circonstances

Situation du début des « Trente Glorieuse »

La mise en place d?un nouveau compromis politique, social et économique

- La fureur de vivre et de reconstruire. Hiver 46-47 difficultés éco et sociales chez les Euro. Recommence dans hiver des deux côtés de l?Atlantique 49-50. OCDE, OTAN, Conseil d?Europe sont stimulantes, non rassurantes. Interrogation sur l?avenir éco de l?All?
Y a une certaine stimulation, car pas de repli. Les échanges de biens entre Amérique du Nord et Europe de l?Ouest (denrées, biens, services) ont décollé. Les investi ont augmenté, la conso et la création de logements aussi. (Contraste avec le climat de guerre froide)
2eme Guerre de Corée de 1950-1953, a boosté le secteur d?armement et logistique dans OCDE.
A l?est le communisme donne l?illusion positive et stimule les hommes qui pensent ?uvrer pour un meilleur avenir (construction de nouvelles infrastructures?)
De manière générale cette génération est plus collective avec le slogan « plus jamais ça ». (Désir de fin du fascisme, guerre) . ? Reconstruction éco qui ne laisse personne de côté pour éviter les positions radicales.

- A la recherche de l?intégration démocratique. Naissance de l?Etat providence qui se veut intégrateur et rendre moins séduisant les programmes révolutionnaires.
CECA créée en avril 1951 (traité de Paris), a une fonction intégratrice (empêche les cartels de grand patronat)
CEE créée lors du traité de Rome en 1957 (marché commun)
PAC de juillet 1962 accompagne exode rurale et modernisation des campagnes.
? Intégrer classes paysannes, ouvrières et moyennes.

- Européanisation ou américanisation ? « Européanisation » terme de Claudio Raedelli. Processus historique de convergence de sociétés européennes, d?harmonisation des politiques publiques qui commence vraiment avec CEE.

- Convergence Européenne. Kaelble ouvrage de ref : Vers une société européenne, une histoire sociale de l?Europe, 1880-1980. Il montre les convergences de mode de vie, d?organisation, de valeur, urbani, scolari, fémini, baisse fécondité? Avec le rôle central de l?industrialisation. (Processus définitif, commencé avant la 2GM).
Adenauer, chancelier de la RFA, en a conscience et joue un rôle important dans la CECA.

- Une américanisation de l?Europe ? Désigne l?emprise des EU sur une société (culture, mode de vie, organisation sociale?) et les politiques menées pour étendre cette influence.
Convergence est-elle le produit de l?Europe ou EU ? La CECA est liée au plan Schuman de mai 1950 mais aussi au plan Marshall qui s?étend jusqu?à 1951.


La CECA : l?anti-traité de Versailles

- Un traité totalement inédit : la mutualisation sectorielle. Plan Schuman (nom du ministre des Affaires étrangères) lors du discours du 9 mai 1950. But mettre en commun par les Etats signataires l?extraction, production et commercialisation du charbon et acier. Pour la re...


Signaler un abus


Corrigé : ?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945<br />
Sylvain Kahn<br Corrigé de 9268 mots (soit 13 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945
Sylvain Kahn a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

?Histoire de la construction de l?Europe depuis 1945<br /> Sylvain Kahn<br

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit