NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les jeux du cirque à Rome >>


Partager

Histoire de L'Irlande L'Eire, de 1921 à nos jours

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Histoire de L'Irlande L'Eire, de 1921 à nos jours



Publié le : 10/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Histoire de L'Irlande L'Eire, de 1921 à nos jours
Zoom

Traité de Londres instituant l\'État libre d\'Irlande Guerre civile De Valera au pouvoir Nouvelle Constitution donnant naissance à l\'Eire Proclamation de la République d\'Irlande Début des troubles en Irlande du Nord Entrée de la  République d\'Irlande dans la CEE Mary Robinson élue à la présidence de la République Accords de paix du «Vendredi saint» L\'Irlande devient membre de la zone euro



UNE «QUESTION» TOUJOURS ACTUELLE

Après la victoire du mouvement nationaliste, la division de l\'île (19201921) en deux entités distinctes porte en germe la question du destin de l\'Irlande du Nord - partie intégrante du Royaume-Uni -, qui n\'a toujours pas trouvé aujourd\'hui de solution définitive.

 

Une nouvelle Eire

 

Aussitôt installé au pouvoir, De Valera s\'attaque aux derniers liens de l\'Irlande avec le Royaume-Uni : il fait abolir le serment d\'allégeance au roi (mai 1933), le droit de veto de ce dernier est abrogé, la citoyenneté impériale est répudiée... En 1937, une nouvelle Constitution est adoptée par référendum : elle abolit le statut de dominion et déclare l\'Irlande État souverain et indépendant sous son ancien nom d\'Eire; tous les symboles du Commonwealth sont évacués; une fonction de président d\'Irlande vient couronner le nouvel édifice constitutionnel.

Parallèlement, De Valera cherche à affranchir l\'Irlande du paiement des annuités foncières constituant le remboursement des fonds avancés par le gouvernement anglais aux paysans irlandais dans le cadre des lois agraires de 1891-1909. En réaction, Londres taxe lourdement les importations irlandaises; Dublin réplique en imposant des droits élevés aux produits britanniques. Cet affrontement économique dure six ans, de 1932 à 1938. Il saigne l\'économie irlandaise. Mais De Valera tient bon, et l\'Angleterre doit finalement s\'incliner. Un accord, l\'Anglo-lrish Agreement (avril 1938), normalise les relations entre les Irlandais se tournent notamment vers un nouveau parti républicain, le Clann na Poblachta («les Enfants de la République»). Dès 1947, ce dernier remporte plusieurs succès à des élections partielles. Inquiet, De Valera provoque des élections générales anticipées, en février 1948, à l\'issue desquelles son parti perd la majorité absolue au Parlement.



Une nouvelle Guerre civile (1922-1923)

Cette solution, incarnée par des nationalistes modérés comme Arthur Griffith (1872-1922) ou Michael Collins, semble satisfaire la majorité de la population, et le traité de Londres est ratifié par le Parlement en janvier 1922. Le pays se dote d\'une Constitution (avec un Parlement bicaméral), et l\'État libre d\'Irlande est officiellement proclamé le 6 décembre de la même année. Toutefois, Eamon De Valera et les républicains les plus intransigeants rejettent l\'accord de Londres : ils dénoncent une indépendance incomplète et la partition de l’ile. Une guerre civile éclate alors, plus sauvage et meurtrière que la guerre d\'indépendance : Collins meurt dans une embuscade; de leur côté, les partisans de De Valera sont traqués par l\'armée de l\'État libre, tués au combat ou fusillés. Devant l\'inégalité des forces en présence, leur chef leur ordonne de déposer les armes au printemps 1923.

UNE FIGURE DOMINANTE : EAMON DE VALERA

Chef du mouvement nationaliste Sinn Féin, Eamon De Valera (1882-1975) s\'oppose à la signature du traité de 1921 et est emprisonné après la guerre civile de 1922-1923. Fondateur du Fianna Fàil, il devient président du Conseil de l\'État libre d\'Irlande de 1932 à 1948. Élu en 1959, à 77 ans, président de la République, il ne se retire de la vie publique qu\'en 1973, à l\'issue d\'un second mandat présidentiel, et meurt le 29 août 1975, à l\'âge de 92 ans.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2699 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Histoire de L'Irlande L'Eire, de 1921 à nos jours" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit