LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< VASES COMMUNICANTS (Les) d'André Breton : Fic ... La civilisation pharaonique >>


Partager

Histoire de La Réunion: De la première mention de l'île à l'élection du premier conseil régional

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Histoire de La Réunion: De la première mention de l'île à l'élection du premier conseil régional



Publié le : 21/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Histoire de La Réunion:  De la première mention de l'île à l'élection du premier conseil régional
Zoom

Première mention Découverte Occupation Est baptisée Sous contrôle Mahé de Abolition Statut de Élection du

de l\'île sur une de l\'île par par les marins île Bourbon de la Compagnie La Bourdonnais de l’esclavage département premier conseil

carte arabe les Portugais français des Indes orientales gouverneur de l\'île d\'outre-mer régional



L\'ÎLE BOURBON

 

Découverte par les Arabes, l\'île de la Réunion n\'a véritablement fait son entrée dans l\'histoire que lorsque les navigateurs portugais y ont débarqué au début du xvie siècle, en même temps que dans les îles voisines. Située au large des côtes orientales de Madagascar, elle devient dès lors l\'enjeu de luttes d\'influence entre les puissances européennes qui jettent les fondations d\'empires coloniaux entre Afrique et Asie. Escale sur la route des Indes, elle voit passer les Hollandais et les Anglais avant que les Français ne s\'en emparent en 1638, au nom du roi de France à qui elle devra son nom, «île Bourbon». Colonisée par les Français, elle doit d\'abord sa prospérité aux corsaires et pirates, dont elle est le port d\'attache pour leurs attaques contre les navires britanniques de la Compagnie des Indes, et surtout aux esclaves africains qui y sont introduits pour travailler dans les plantations.

LES PREMIERS COLONISATEURS ARABES ET PORTUGAIS

Un peuplement récent

• Si elle affiche aujourd\'hui une densité de population très élevée - près de 300 hab. au km2 -, la Réunion n\'est peuplée que depuis cinq cents ans. Avant que les navigateurs portugais n’y jettent l\'ancre, au début du xvt\' siècle, cette île accueillante à la végétation luxuriante était en effet déserte.

Une escale pour

LES COMMERÇANTS ARABES

Pourtant, comme ses voisines Maurice et Rodrigues, la Réunion était connue des commerçants arabes qui sillonnaient l\'océan Indien et dont l\'île de Zanzibar constituait un poste avancé sur le littoral sud de l\'Afrique, notamment pour le commerce des esclaves.

Malgré ses difficultés d\'accès, dues à ses côtes escarpées, la Réunion avait été repérée par les navigateurs arabes ou swahilis venus de la côte africaine. Ils y faisaient escale pour se ravitailler en eau fraîche et en nourriture mais ils ne cherchèrent jamais à l’exploiter.

C\'est sous le nom arabe de Dina Margabin que la Réunion figure pour la première fois sur une carte, celle dressée en 1153 par le géographe arabe Al-Sharif el-ldrissi.

Une découverte portugaise

La légende, justifiée par l\'audace et le goût de l\'aventure des marins portugais de l\'époque lancés sur la route des Indes, leur attribue la découverte de la Réunion. Ce serait Jacques Lopez de Sequeira qui y aurait jeté l\'ancre le premier le 9 février 1507, jour de la Sainte-Apolline, ce qui valut à l\'île d\'être rebaptisée Santa Apolonia.

Une autre hypothèse attribue la découverte de l\'île à Pedro de Mascarenhas, vers 1512, alors qu\'il se rendait au comptoir portugais de Goa, sur la côte occidentale de l\'Inde. En atteste le nom d\'archipel des Mascareignes sous lequel la Réunion, Maurice et Rodrigues figurent sur les cartes en 1520.

Toujours est-il que la Réunion servait alors déjà d\'escale aux navigateurs portugais qui se rendaient en Inde sur la route des épices ; seuls quelques cochons et chèvres, implantés sur l\'île par Mascarenhas à partir de 1545 pour assurer l\'alimentation des équipages qui y jetaient l\'ancre, témoignent de l\'intérêt - tout relatif - que l\'on porte alors à l\'île.


Le rythme s\'accélère ensuite, mais l\'île Bourbon, accessible après 4 à 6 mois de voyage, n\'est pas encore considérée comme une terre de peuplement.

 

Ainsi, en 1667, 200 malades sont débarqués sur l\'île, accompagnés

 

de cinq jeunes femmes et d\'un prêtre. Les premiers mariages peuvent donc être célébrés ; mais tandis qu\'un nouveau groupe de treize colons accompagnés de quelques esclaves noirs arrive de Madagascar en 1671, la pénurie de femmes françaises se fait cruellement sentir, la plupart des colons «ayant été contraints d\'épouser des négresses, leurs esclaves».

 

Dans les années suivantes, des femmes jugées «aptes pour les isles» sont donc dépêchées de France et d’Inde dans l\'île Bourbon, où elle prennent époux et sont à l\'origine d’une centaine de naissances réunionnaises.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3232 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Histoire de La Réunion: De la première mention de l'île à l'élection du premier conseil régional" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit