LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Indochine de 1940 à 1949 : Histoire Irak de 1940 à 1949 : Histoire >>


Partager

Indonésie de 1940 à 1949 : Histoire

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Indonésie de 1940 à 1949 : Histoire



Publié le : 8/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Indonésie de 1940 à 1949 : Histoire
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Indonésie de 1940 à 1949 : Histoire



L\'occupation des Indes néerlandaises Lors de l’entrée des troupes allemandes aux Pays-Bas en mai 1940, les autorités des Indes néerlandaises, installées à Batavia, proclament l’état d’urgence, interdisant ainsi les activités des partis nationalistes qui s’étaient pourtant montrés favorables à la collaboration avec les autorités coloniales.

 

Dès janvier 1942, les troupes japonaises débarquent à Bornéo et aux Célèbes. Arrivées le 1er mars à Java, elles pénètrent à Batavia le 5 mars et déposent le gouvernement colonial. Les Néerlandais, qui avaient refusé de laisser se constituer des milices indonésiennes pour défendre la colonie, capitulent sans conditions. Dès lors, les Japonais entreprennent la mobilisation de toutes les ressources

humaines et économiques de l’archipel à des fins stratégiques. Des milliers d’indonésiens sont ainsi enrôlés de force dans les armées japonaises.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 984 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Indonésie de 1940 à 1949 : Histoire" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit