LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Israël de 1940 à 1949 : Histoire Jamaïque de 1940 à 1949 : Histoire >>


Partager

Italie de 1940 à 1949 : Histoire

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Italie de 1940 à 1949 : Histoire



Publié le : 8/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Italie de 1940 à 1949 : Histoire
Zoom

La chute de Mussolini

 

L’entrée en guerre de l’Italie aux côtés de l’armée hitlérienne au lendemain de l’effondrement français, le 10 juin 1940, suscite très peu d’enthousiasme parmi la population, hostile à toute alliance avec l’Allemagne. Les échecs cuisants de l’armée italienne en Grèce, en Afrique orientale, où les Italiens sont chassés de l’Érythrée, de la Somalie et de l’Éthiopie, et en Afrique du Nord, contrarient les plans allemands au lieu de les favoriser. En Russie, après Stalingrad, les troupes italiennes battent en retraite et, lors du débarquement allié en Sicile, en juillet 1943, elles n’offrent presque aucune résistance. Alors que la population, victime de restrictions sévères, manifeste ouvertement son opposition au fascisme, un front clandestin des partis antifascistes s’organise. Vivement désavoué par les dirigeants du parti, Mussolini est finalement mis en minorité dans la nuit du 24 au 25 juillet 1943 par le Grand Conseil fasciste, puis destitué par le roi, avant d’être arrêté. L’élimination du Duce ne suscite que très peu de réaction au sein du parti fasciste. Le nouveau président du Conseil, le maréchal Pietro Badoglio, tout en affirmant son intention de poursuivre la guerre aux côtés de l’Allemagne, entreprend des négociations secrètes avec les Alliés. La signature de l\'armistice le 8 septembre 1943 provoque l’occupation immédiate de Rome puis de toute l’Italie centrale et septentrionale par la Wehrmacht. Le 12, un groupe de parachutistes commandé par le général SS Skorzeny libère Mussolini interné au Gran Sasso dans les Abruzzes. Ramené en Allemagne, il est chargé par Hitler de former à Salo, en Italie du Nord, la République sociale italienne.

 

L’Italie est désormais coupée en deux. Alors que le cabinet Badoglio, installé dans la partie libérée par les Alliés, déclare la guerre à l’Allemagne le 13 octobre, Mussolini tente de ramener le fascisme à ses origines socialistes. Mais le Duce, à qui peu de troupes sont restées fidèles, n’est qu\'une marionnette aux mains des Allemands qui se comportent en maîtres absolus.

 

La progression des Alliés, extrêmement lente, est facilitée dès septembre 1943 par l’action des partisans coordonnée par le Comité de libération nationale (CLN) réunissant six partis antifascistes. Sous la pression de la majorité du CLN favorable à l’établissement d’un régime




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1367 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Italie de 1940 à 1949 : Histoire" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit