LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jamaïque de 1940 à 1949 : Histoire Grèce de 1940 à 1949 : Histoire >>


Partager

Japon de 1940 à 1949 : Histoire

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Japon de 1940 à 1949 : Histoire



Publié le : 8/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Japon de 1940 à 1949 : Histoire
Zoom

Le refus des États-Unis de renouveler le traité de commerce avec le Japon provoque en janvier 1940 la chute du cabinet dirigé par le général Nobujuko Abe, accusé par les membres du Parlement de manquer d’autorité à l’égard des Américains. C\'est l\'amiral Mitsumasa Yonaï qui lui succède avec Hatsjiro Arita au ministère des Affaires étrangères. Ce dernier décide d\'orienter le Japon vers une politique d’expansion dans les mers du Sud. Après avoir obtenu du gouvernement de Vichy le droit d\'installer une mission en Indochine, Arita affirme l’existence de liens naturels entre l’Asie extrême-orientale et les mers du Sud, et la nécessité pour le Japon de constituer la force stable indispensable à la construction de la «sphère de la prospérité de la Grande Asie». Les cercles militaires, qui jugent ce plan trop pacifique, obligent Yonaï à démissionner le 16 juillet 1940. C’est le prince Konoye qui le remplace au ministère de la Défense par Yosuke Matsuoka, favorable à l’éventualité d’une guerre entre le Japon et les Alliés. Le 27 septembre, il signe à Berlin le pacte tripartite par lequel l’Allemagne et l’Italie reconnaissent au Japon le droit d\'établir un «nouvel ordre» en Extrême-Orient. Matsuoka, qui ignorait l\'intention d’Hitler d’attaquer l\'Union soviétique, signe un pacte de non-agression avec Moscou le

13 avril 1941. Ainsi, le gouvernement japonais refuse de participer à l’attaque allemande en Union




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1538 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Japon de 1940 à 1949 : Histoire" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit