HG LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La domination romaine sur la Méditerranée ant ... La chevelure figures de style >>


Partager

HG LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : HG LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES



document rémunéré

Document transmis par : NairodImaz-308061


Publié le : 18/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
HG LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES
Zoom

CHAPITRE 1 : LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES I) Athènes au V° siècle avant JC : Comment peut s’associer un régime démocratique et l’établissement d’un Empire maritime ? Introduction : Le Monde grec en Méditerranée Le monde grec vers 500 avant JC  La Grèce est un pays méditerranéen situé au sud-est de l’Europe : depuis le VIII° siècle avant JC , elle est divisée en petits états indépendants les uns des autres : les cités.  Entre le VIII° et le VI° siècle, de nombreux grecs quittent leur cité et en fondent de nouvelles cités sur les rives de la Méditerranée (ex : Massalia/Marseille ou Nikaia/Nice) et autour de la Mer Noire : la Méditerranée devient un « lac grec ».  Les cités grecques ont des régimes politiques différents : oligarchie (gouvernement d’une minorité, meilleurs guerriers ou riches), tyrannie, monarchie et une seule démocratie (Athènes). Elles se font souvent la guerre entre-elles pour agrandir leur territoire ; Vers 500 avant JC, les cités les plus puissantes sont Sparte, Athènes ou Thèbes.  Les Grecs sont divisés politiquement mais ils partagent une même culture, une même langue et un même alphabet et les mêmes œuvres (Iliade et Odyssée d’Homère). Ils honorent les mêmes dieux (Zeus, Apollon, Athèna..) et pratiquent les mêmes rites : à dates régulières ils se retrouvent dans de grands sanctuaires panhelléniques de la Grèce pour y participer à des jeux musicaux et sportifs (ex : Jeux Olympiques tous les 4ans dans un sanctuaire de Zeus, Olympie).  Athènes au V° siècle avant JC = une des plus grandes cités + possède un empire maritimes alors qu’elle est le modèle de démocratie à ce moment et encore aujourd’hui. PPO PERICLES ET LA DEMOCRATIE ATHENIENNE > documents Padlet A) Athènes invente la démocratie 1) La mise en place progressive de la démocratie A partir du V° siècle avant JC, grâce aux réformateurs Solon et Clisthène, un nouveau régime politique s’installe à Athènes : la démocratie. Elle repose sur : - Le principe de l’égalité entre les citoyens : égalité devant la loi (= isotomie) + égalité de temps de parole à l’Assemblée (clepsydre qui mesure le temps de parole) - La participation du démos (= le peuple , les citoyens) aux affaires de la cité ( = polis) => politique 2) Le fonctionnement de la démocratie athénienne : - Chaque citoyen vote les lois au sein de l’Assemblée des Citoyens (=Ecclésia) - Chaque citoyen peut être tiré au sort pour participer au Conseil qui prépare les lois (=Boulé) ou être juré du tribunal (=Héliée) - Chaque citoyen peut être tiré au sort pour être magistrat (= dirigeants politiques) ( même si ces fonctions de commandement comme celle de stratège, chargés de diriger l’armée et directement élus par les citoyens sont surtout exercées par les plus riches). - L’ostracisme permet d’éviter toute dictature. 3) Les citoyens athéniens Def : Etre un homme majeur né à Athènes de père et de mère,fille de citoyen athénien ; ( à titre exceptionnel la citoyenneté peut être donnée à un étranger ayant rendu un énorme service à la cité) ; Cela représente 40 000 personnes au V° siècle avant JC. Aucune condition de richesses (mais les très anciennes familles aristocratique d’avant la démocratie conservent un grand prestige et occupent souvent les magistratures importantes. En contreparties elles sont responsables des liturgies = financer la vie religieuse, militaire et culturelle.) Les droits : - Ils sont les seuls à avoir le droit de posséder des terres sur le territoire de la cité d’Athènes appelé Attique (ils doivent la cultiver afin d’assurer l’autarcie =indépendance économique de la cité). Les devoirs : - L’obéissance aux lois de la cité et les défendre - Le respect des cultes religieux - Le service militaire => défense de la cité en tant de guerre ceux qui peuvent se payer un équipement = fantassins ; les + pauvres deviennent rameurs sur les navires de guerre = trières. B) Périclès, un citoyen réformateur : le « siècle de Périclès », l’apogée d’un modèle politique et culturel. 1) L’affirmation de la démocratie avec Périclès : - Orateur influent, Périclès domine la vie politique de -461 jusqu’à sa mort en –429 ; - Il est élu stratège de façon continue après -443 - Il est à l’origine de lois qui enracinent la démocratie directe comme la création du misthos qui permet aux citoyens pauvres de participer à l’Héliée, puis à la Boulé. 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : HG LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES Corrigé de 3461 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "HG LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES" a obtenu la note de : aucune note

HG LA MEDITERRANEE ANTIQUE : LES EMPREINTE GRECQUES ET ROMAINES

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit