Photographie de guerre

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< COMMENTAIRE FREUD formation des mots 4e >>


Partager

Photographie de guerre

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Photographie de guerre



Publié le : 13/4/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Photographie de guerre
Zoom

Photographies de guerre Introduction : La photographie ne fait son apparition qu’en 1800. Et ce n’est qu’à partir du milieu du 19e siècle que l’on voit apparître les premières photographies de guerre. Avant, la représentation de batailles étaient assurée par la peinture. Ce type de représentation n’a pas de valeur d’information mais sert pluôt à faire véhiculer la valeur héroïque. On y met en avant le mythe du héros, c’est-à-dire la victoire et la paix, la mort et la violence étant relayée en arrière plan. Les premières photographies de guerre font leur appartition lors de la guerre de Crimée en 1854-1855. Les clichés de cette époque sont loin de ce que l’on connaît aujourd’hui. L’on retrouve surtout des photographies des campemants, des officiers, des soldats. C’est surtout dû au matériel encombrant de l’époque. Ce matériel empêchait les photographes de s’installer au cœur de l’action. Ces premiers clichés humanisent la guerre et suscitent chez le lecteur un sentiment de familiarité avec ces soldats par la régularité de l’information. Au premier plan mais bien la mort, la souffrance et les blessés. C’est grâce aux avancées techniques et chimiques que la photographie de guerre va changer et va pouvoir rendre des clichés plus vifs, nets et émouvants. Non seulement le matériel s’est amélioré mais il est beaucoup plus accessibles. Les soldats qui étaient dans les tranchées ont eux aussi rapporté des images exprimant les horreurs de la guerre. Pendant la « grande guerre » (14-18) les autorités militaires ainsi que les hommes politiques avaient bien compris que, « la photographie pouvait jouer un rôle déterminant sur le moral des troupes » 1 et aussi auprès de leurs familles. Les photographes mettent leur art au service d’une idéologie : culte de l’armée, culte de la mort, puissance et rayonnement de son pays etc. C’est avec la guerre du Vietnam que la méfiance des militaires et des gouvernements envers les photographes de guerre connaît son apogée. « Dès lors, le photographe de guerre n’a plus été perçu comme un accompagnant obligé et bienvenu à partager la vie des soldats, mais comme un être hostile, qu’il fallait mettre sous la coupe des forces armées, de manière à donner une image convenable des conflits ».2 Aujourd’hui, « les autorités militaires, musèlent autant qu’elles le peuvent les photographes professionnels et journalistes de télévision, leur interdisant de rapporter 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Photographie de guerre Corrigé de 2026 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Photographie de guerre" a obtenu la note de : aucune note

Photographie de guerre

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit