NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'histoire d'Allemagne Histoire de L'Autriche >>


Partager

Le régime de Vichy: La France dans la défaite

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Le régime de Vichy: La France dans la défaite



Publié le : 18/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le régime de Vichy: La France dans la défaite
Zoom

UNE DICTATURE INFEODEE AUX NAZIS

Le régime de Vichy est né de la défaite cinglante infligée en cinq semaines par l\'armée allemande à l\'armée française, réputée la plus puissante du monde. Celle-ci provoque une véritable débâcle, un effondrement de l\'État et de la nation tout entière.

Les Français, désemparés, s\'en remettent au maréchal Pétain, le vainqueur de Verdun, qui apparaît comme le sauveur.

ARMISTICE OU CAPITULATION

• Le 19 mai 1940, alors que l\'armée allemande vient de percer le front et encercle l\'armée du Nord, le président du Conseil, Paul Reynaud, appelle le maréchal Pétain à la vice-présidence du Conseil et remplace le général Gamelin par le général Weygand à la tête des armées françaises.

• Le 10 juin, devant l’avancée de la Wehrmacht, le gouvernement quitte Paris et s\'installe à Bordeaux. Un débat oppose les membres du Conseil sur la conduite à tenir.

Reynaud et le colonel Charles de Gaulle, sous-secrétaire d\'État à la Défense nationale, sont partisans d\'une capitulation de l\'armée en métropole et d\'une poursuite de la guerre à partir de l\'empire colonial. Pétain, appuyé par Weygand, refuse la capitulation jugée comme une trahison envers les Français et un déshonneur pour l\'armée. Ils sont favorables à une demande

d’armistice, décision politique d\'arrêter les combats, préalable à la signature d\'un traité de paix.



du Parlement le vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain pour promulguer la nouvelle Constitution de l\'État français. Ce vote est acquis dans une atmosphère de crise. Sur les 666 parlementaires présents, seuls 80 votent contre et 17 s\'abstiennent Le régime de Vichy naît dans une apparence de légalité. Ce sont les représentants de la nation qui sabordent la République.

 

UN RÉGIME FONDÉ SUR LE CULTE DU MARÉCHAL

 

■Les 11 et 12 juillet 1940, Pétain promulgue quatre actes constitutionnels qui font de lui le chef de l\'État français.

 

Il a la plénitude du pouvoir exécutif, nomme et révoque les ministres qui ne sont responsables que devant lui.

 

Il exerce le pouvoir législatif. Ses décrets ont valeur de lois et de règlements.

 

Il détient une partie du pouvoir judiciaire, il peut condamner

 

à la détention les ministres et les hauts fonctionnaires.

 

Il dirige la diplomatie et les forces armées. Seule limite à son pouvoir, il ne peut déclarer la guerre sans

 

le consentement des Assemblées, qui se réunissent sur sa convocation.

 

Les mandats électifs locaux sont remplacés par des nominations. Les réunions spontanées sont interdites. À partir de 1941, les fonctionnaires civils et militaires doivent prêter serment au chef de l\'État.



LE PÈRE PROTECTEUR DE LA NATION

Un véritable culte de la personnalité est organisé par les services de propagande. Le maréchal Pétain, héros de Verdun, est sorti de sa retraite, à 84 ans, pour servir une dernière fois la patrie. Il est l\'homme providentiel, le bouclier qui a fait «don de sa personne à la France pour atténuer ses malheurs ».

Symbole de la France éternelle, il est comparé à Jeanne d\'Arc et remplace Marianne sur les timbres-poste. Son buste est présent dans les préaux des écoles et les enfants chantent un hymne à sa gloire : « Maréchal ! Nous voilà ! » Des images d\'Épinal exaltent le glorieux chef militaire, auréolé d\'une couronne de chêne et de laurier, père protecteur de la nation française.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3318 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le régime de Vichy: La France dans la défaite" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit