La reine Victoria : l'Empire britannique au sommet de sa puissance

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'Inde et la Pax britannica .. L'Empire brita ... Sigmund Freud interprète les rêves >>


Partager

La reine Victoria : l'Empire britannique au sommet de sa puissance

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : La reine Victoria : l'Empire britannique au sommet de sa puissance



Publié le : 29/3/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La reine Victoria : l'Empire britannique au sommet de sa puissance
Zoom

La reine Victoria : l\'Empire britannique au sommet de sa puissance

1901

Cortège funèbre de la reine Victoria devant le château de Windsor

Avec la mort de la reine, le 22 janvier 1901, s\'achève une époque qui est entrée dans l\'histoire sous le nom d\'ère victorienne. La souveraine de l\'empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais, a restauré durant son règne le prestige de la couronne.

La reine Victoria passe pour être la dernière représentante du « bon vieux temps >>. Elle monte sur le trône en 1837, vingt-deux ans seulement après la bataille de Waterloo. Elle voyage en carrosse à travers son royaume en empruntant des routes détériorées. Elle meurt à l\'époque du chemin de fer, du téléphone et de l\'automobile, l\'année du premiervol en avion.

 

Mais son époque n\'est pas seulement caractérisée par le progrès technique. Lorsque Victoria est couronnée, la réputation de la monarchie est bien mauvaise ; la république menace le royaume. Ses trois prédécesseurs George Ill, George IV et Guillaume V sont, selon les termes du biographe de la royauté, Sydney Lee, respectivement << un débile, un débauché et un benêt ». Ils tiennent leur pouvoir de la << grâce divine » ; en revanche Victoria, dotée d\'un solide bon sens, est vraiment la première reine constitutionnelle.

 

Elle est parfois la cible d\'une critique acerbe; en particulier lorsqu\'après la mort de son mari le prince Albert, en 1861, elle se retire de la vie publique. Mais son attachement indéniable à la cause de la nation et à sa famille lui assure l\'affection de ses sujets. Son jubilé d\'or en 1887 tout comme celui de diamant, dix ans plus tard, sont l\'occasion de manifestations de sympathie de la part de la population à l\'encontre de la << veuve de Windsor ».

 

Durant son règne, elle devient la souveraine d\'un des plus grands empires que le monde ait jamais connu. L\'empire décadent du temps de son couronnement, où de nombreuses colonies doutaient de la légitimité de la suprématie britannique, devient une communauté d\'États diversement développés, mais rassemblés autour du symbole de la couronne.

Sous le règne de Victoria, la Grande-Bretagne prend conscience de la notion de << patrie ». Cet esprit communautaire s\'accompagne d\'une fierté grandissante des Britanniques pour leur empire et pour les succès de leur armée et de leur marine. Dans toutes les couches de la société,




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La reine Victoria : l'Empire britannique au sommet de sa puissance Corrigé de 4375 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La reine Victoria : l'Empire britannique au sommet de sa puissance" a obtenu la note de : aucune note

La reine Victoria : l'Empire britannique au sommet de sa puissance

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit