NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< EPINAY Mme d' : sa vie et son oeuvre A la recherche de nouvelles planètes >>


Partager

Le « sous-commandant Marcos », « caudillo » malgré lui

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Le « sous-commandant Marcos », « caudillo » malgré lui



Publié le : 5/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le « sous-commandant Marcos », « caudillo » malgré lui
Zoom

Le 1er janvier 1994, la presse annonçait un soulèvement armé dans les montagnes du Sud-Est mexicain.

 

Une nouvelle inattendue, en particulier pour les financiers de Mexico, de Wall Street et de Montréal, qui célébraient le jour même Ventrée en vigueur de VALENA, un traité unissant les États-Unis, le Canada et le Mexique dans la plus importante zone de libre-échange du monde.

 

l\'Armée zapatiste de libération nationale (EZLN), composée majoritairement d’indiens mayas, de métis et de quelques Blancs, entrait alors en lutte contre un système politique figurant parmi les plus stables d’Amérique latine.



Au cours de cette nouvelle phase du conflit, les zapatistes sont contraints d’adopter une autre stratégie. Il ne suffit plus de négocier avec le pouvoir ; il faut encourager la transition vers la démocratie en s’insérant dans le jeu politique. Dans ce but, à la suite d’une consultation nationale lancée par l’EZLN pendant l’été, à laquelle participent plus de 1,3 million de sympathisants, Marcos présente, au début d’octobre, un grand programme visant à construire un contre-pouvoir politique avec l’EZLN. « Nous ne devons pas tenir compte du gouvernement, déclare-t-il, nous devons restituer ce qu’il a volé et détruit, et ce qu’il est en train de solder. Nous devons reconstruire la Patrie [...] »




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 869 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le « sous-commandant Marcos », « caudillo » malgré lui" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit