NoCopy.net

Syrie : personnalisation du pouvoir et incertitudes politiques

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< 1996 : Le Liban dans le processus de paix Les livres sur François Mitterrand >>


Partager

Syrie : personnalisation du pouvoir et incertitudes politiques

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Syrie : personnalisation du pouvoir et incertitudes politiques



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Syrie : personnalisation du pouvoir et incertitudes politiques
Zoom

LA MINORITÉ ALAOUITE

 

Les Alaouites, qui constituent 13 % de la population syrienne, vivent, pour la plupart, dans la région montagneuse de Lattaquié. Ils sont issus, de même que les Druzes (3 % de la population), d’une secte chiite ismaélienne et acceptent des dogmes et des pratiques non islamiques. Longtemps persécutes par la majorité sunnite, ils dominent l’appareil d’État, notamment l’armée, et sont ainsi confrontés à l’hostilité des islamistes radicaux.



Pour la plupart des chancelleries occidentales, Hafez el-Assad, chef de l\'Etat syrien depuis plus de vingt-cinq ans, reste un personnage énigmatique. La question de sa succession reste une inconnue et fait planer des doutes sur l\'avenir du régime ainsi que sur les équilibres politiques au Proche-Orient.


Avec un taux de croissance de 5,8 % en 1995, la timide libéralisation économique, fondée sur la loi n° 10 sur les investissements de mai 1991, donne de bons résultats. Le pays a retrouvé l’autosuffisance alimentaire, et le secteur privé, qui emploie près de 70 % de la main-d\'œuvre syrienne, est en pleine expansion. Ce dernier reste toutefois dépendant de l’élite politico-militaire qui le soutient.

 

Dans l’hypothèse où le processus de paix aurait une issue favorable et permettrait donc une ouverture à la concurrence du marché régional et international, cet interventionnisme étatique pourrait devenir un handicap.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Syrie : personnalisation du pouvoir et incertitudes politiques Corrigé de 1029 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Syrie : personnalisation du pouvoir et incertitudes politiques" a obtenu la note de : aucune note

Syrie : personnalisation du pouvoir et incertitudes politiques

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit