NoCopy.net

Tensions politiques en Birmanie

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bangladesh : une contestation permanente depu ... Cambodge : la reddition des Khmers rouges ? >>


Partager

Tensions politiques en Birmanie

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Tensions politiques en Birmanie



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Tensions politiques en Birmanie
Zoom

Un peu plus d\'un an après la libération d\'Aung San Suu Kyi (10 juillet 1995), et près de deux ans après les premiers contacts entre les dirigeants du Conseil pour la restauration de la loi et de l\'ordre (SLORC), et le Prix Nobel de la paix 1991,

 

force est de constater que la situation politique laisse peu de place au compromis.

 

Non seulement la dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD) a su reprendre le contrôle de son parti, ainsi que l\'initiative politique,

 

mais, en outre, sa stratégie de confrontation non violente avec la junte atteste, chaque jour un peu plus, qu \'aucune solution politique durable ne sera possible sans elle.



Dans le contexte politique d’un État de non-droit, Aung San Suu Kyi fonde ses critiques, souvent reprises par la presse internationale, autour de deux thèmes principaux : la répression dont sont victimes les sympathisants de la Ligue, et le travail forcé qu’utiliseraient les investisseurs étrangers. Bénéficiant d’une sorte d’extraterritorialité, le Prix Nobel rencontre régulièrement diplomates et journalistes, mais sa marge de manœuvre reste très étroite. Face à ce qu’ils présentent comme un complot ourdi depuis l’étranger, les porte-parole du SLORC affirment vouloir « anéantir ces agents de destruction » qui troublent « la tranquillité de la nation ». L’enjeu immédiat de ces joutes politiques est, sans conteste, l’adoption d’une nouvelle




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Tensions politiques en Birmanie Corrigé de 982 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Tensions politiques en Birmanie" a obtenu la note de : aucune note

Tensions politiques en Birmanie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit