Les vestiges d'Abel

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les États baltes, entre Russie et Occident ÉGYPTE. Littérature égyptienne d'expression f ... >>


Partager

Les vestiges d'Abel

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Les vestiges d'Abel



Publié le : 5/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les vestiges d'Abel
Zoom

Un fossile d\'australopithèque vieux de 3 à 3,5 millions d\'années, surnommé Abel, a été trouvé au Tchad. Cette découverte, relativement inattendue, sème le désordre dans l\'arbre généalogique des origines de l\'homme.

 

En effet, jusqu \'à présent, les scientifiques estimaient que le berceau de l\'humanité se situait en Afrique de l\'Est, grâce à la célèbre Lucy. Abel bouleverse cette certitude et ajoute un peu plus à la confusion régnant sur la généalogie de l’homme.

 

Plus que jamais, les paléontologues vont donc être obligés de revoir leurs théories sur ce sujet.



les restes d\'Abel, composés d\'une mandibule garnie de quelques dents. Abel vivait, il y a plus de 3 millions d\'années, dans une région humide bordée de lacs et de rivières, comme l\'attestent les restes d\'ossements d\'animaux trouvés à proximité. Enfouis sous les sédiments au cours des millénaires, ces vestiges sont progressivement réapparus à la surface sous l\'effet de l\'érosion. Les australopithèques, pensait-on, étaient nés dans la corne orientale de l\'Afrique. Une théorie, baptisée « East Side Story » et défendue par le paléontologue français Yves Coppens, expliquait le mécanisme de leur apparition. Il y a 7 à 8 millions d\'années, l\'activité géologique de l\'écorce terrestre fait surgir des montagnes le long de la Rift Valley, une gigantesque fracture qui isole l\'Afrique de l\'Est, du nord au sud, sur plus de 3 000 kilomètres. Les pluies se raréfient alors et le climat humide laisse place à un climat plus aride. La végétation est transformée ; la savane remplace la forêt. Les singes arboricoles doivent s\'adapter à ces bouleversements, ou disparaître. Certains abandonnent leurs arbres et apprennent




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les vestiges d'Abel Corrigé de 892 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les vestiges d'Abel" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Les vestiges d'Abel

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit