NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Being Brown Commentaire de la lettre 62 des Lettres Persa ... >>


Partager

Alfred De Musset - On ne badine pas avec l’amour Acte III scène 2

Littérature

Aperçu du corrigé : Alfred De Musset - On ne badine pas avec l’amour Acte III scène 2



document rémunéré

Document transmis par : Thomtom


Publié le : 16/5/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Alfred De Musset - On ne badine pas avec l’amour  Acte III scène 2
Zoom

 

Alfred De Musset - On ne badine pas avec l’amour

Acte III scène 2

1

Ce texte est un extrait de la pièce de théâtre romantique, On ne badine pas avec

l’amour, Acte III scène 2 écrite par Alfred de Musset en 1834. Dans cette pièce,

Alfred de Musset met en scène des personnages qui jouent avec leurs

sentiments. C’est à travers ce jeu des sentiments que l’un des personnages

principal, nommé Perdican, se retrouve face à la situation délicate de savoir si oui

ou non il doit ouvrir la lettre écrite par Camille. Cet extrait ou plus précisément ce

monologue montre l’influence de cette lettre sur le comportement, les

sentiments de Perdican. C’est pourquoi dans un premier temps il faudra étudier

l’évolution du comportement des sentiments de Perdican avant et après la

découverte du contenu de la lettre. Ensuite il sera possible de voir combien les

caractères de Camille et Perdican sont contradictoires.

Dans un premier temps nous allons voir comment évoluent les sentiments de

Perdican. En effet la contradiction des sentiments de Perdican est clairement

présente dans l’ensemble du texte. Pour exposer les sentiments de Perdican

Alfred de Musset a eu recours au monologue. Le monologue démontre combien

Perdican est en situation de doute, de trouble sur ses sentiments. En effet Alfred

de Musset a utilisé l’interrogation et l’exclamation




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 805 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Alfred De Musset - On ne badine pas avec l’amour Acte III scène 2" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit