LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<<

TD : Histoire litté ...
DISSERTATION ART >>


Partager

Apollinaire - Zone: Cette œuvre nous amène donc à se demander si le recueil d’inspiration autobiographique vise-t-il à l’universel et permet au lecteur de s'identifier ou concerne-t-il seulement l'auteur

Littérature

Aperçu du corrigé : Apollinaire - Zone: Cette œuvre nous amène donc à se demander si le recueil d’inspiration autobiographique vise-t-il à l’universel et permet au lecteur de s'identifier ou concerne-t-il seulement l'auteur



document rémunéré

Document transmis par : fabbellini13-317405


Publié le : 18/11/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Apollinaire - Zone: Cette œuvre nous amène donc à se demander si le recueil d’inspiration autobiographique vise-t-il à l’universel et permet au lecteur de s'identifier ou concerne-t-il seulement l'auteur
Zoom

Alcools est un recueil de poèmes mais également d’inspiration autobiographique de Guillaume Apollinaire, paru en 1913, figurant d’ailleurs parmi ses œuvres majeures. Les éditions du Mercure de France éditent Alcools, somme du travail poétique d’Apollinaire depuis 1898. Les différents poèmes furent rédigés pendant seize ans puis rassemblés au sein du recueil ; en pleine période d’agitation intellectuelle et artistique notamment dans les arts plastiques (cubisme), la musique et la littérature (surréalisme). Cette œuvre nous amène donc à se demander si le recueil d’inspiration autobiographique vise-t-il à l’universel et permet au lecteur de s’identifier ou concerne-t-il seulement l’auteur. Nous analyserons tout d’abord la personnalité marquante de l’auteur dans l’œuvre puis le contenu et les thèmes universels abordés ; parlant finalement à beaucoup d’entre nous. Enfin, nous nous attarderons sur le choix d’Apollinaire, d’utiliser une langue stimulante qui peut toucher chacun de nous avec une réelle recherche artistique. 

 

La poésie d’Apollinaire est très marquée par sa personnalité. 

Il aborde en premier lieu, le thème de la quête d’identité, résolue cependant grâce à la poésie. C’est une sorte de quête du père, n’ayant pas de certitude sur l’identité de son père. Après tout, il ne peut avoir de certitude sur sa propre identité, alors qu’il ne connaît même pas son père. Il a travaillé durant son enfance et a beaucoup déménagé, allant de l’Italie à Monaco, passant par Nice puis la Belgique ou encore l’Allemagne. On pourrait citer « La chanson du mal aimé », « L’adieu » ou « Automne malade » pour prouver que l’auteur ne trouve pas facilement sa place dans le monde ni parmi les autres. C’est alors un ressenti personnel qui est décrit. Le poème « Zone » apporte des éléments précis porteurs du questionnement et de la quête de son identité. Il prend des distances par rapport à lui. En effet, il n’utilise pas « je » pour parler de lui-même, mais « tu » et « vous ». Il mélange également les époques avec l’utilisation du passé puis du présent et se projette dans des lieux divers. On comprend alors que le poète cherche son identité dans le temps et l’espace. La perte d’identité est identifiée dans le poème « A la santé ». Il se pose la question : « Guillaume qu’es-tu devenu » (I vers 4), rappelons qu’il écrit ce poème lors de son passage en prison. « Me mettre nu » (I vers 2), relève de la dépossession de soi. Cependant, un rayon d’espoir apparaît : « Les pitres » (II vers 8), la poésie est alors ce qui va le sauver. La prison va animaliser Apollinaire, devenant un « ours » (III vers 1). Toutefois, il n’est pas obsédé par la prison et cette dépossession de soi n’est pas définitive : il a retrouvé sa « Chère raison » (VI vers 8). En outre, « Cortège » nous apprend la transformation de l’auteur en un être presque magique doté d’un langage nouveau. Les strophes se succèdent et montrent l’évolution de la pensée d’Apollinaire. Il débute à la strophe 1 avec de l’autodénigrement, se valorise et se prend même pour le soleil en passant de l’ombre à la lumière dans la strophe 3. Alors que les hommes se construisent, la strophe 4 reflète la capacité d’Apollinaire de se mettre à leur place. Après tout, c’est son rôle de poète. On peut alors affirmer que dans Alcools, le poète se cherche, fait des expériences décevantes qui donne une image dévalorisante de lui. Il va trouver son identité dans la poésie ; faite essentiellement de deux choses :  sa propre expérience et sa mémoire / sa connaissance et sa capacité de se mettre à la place des autres.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1900 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Apollinaire - Zone: Cette œuvre nous amène donc à se demander si le recueil d’inspiration autobiographique vise-t-il à l’universel et permet au lecteur de s'identifier ou concerne-t-il seulement l'auteur" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit