NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le travail peut-il déshumaniser ? Peut-on se ... >>


Partager

Beaumarchais - Le mariage de Figaro - Acte III, Scène 05 (Commentaire)

Littérature

Aperçu du corrigé : Beaumarchais - Le mariage de Figaro - Acte III, Scène 05 (Commentaire)



Publié le : 7/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Beaumarchais - Le mariage de Figaro - Acte III, Scène 05  (Commentaire)
Zoom

II) LA SATIRE SOCIALE ET POLITIQUE


1°) Le comportement des grands Figaro attaque à deux niveaux :

 

• Les seigneurs en général

 

• Le Comte qui est représentatif de son milieu

 

Attaque directe : l.48-50 : « tenez, monseigneur, n\'humilions pas l\'homme qui nous sert bien, crainte d\'en faire un mauvais valet » : c\'est une réplique très habile. Attaque des grands en général : l.56-57 : « Y\'a-t-il beaucoup de seigneurs qui puissent en dire autant ? »

 

Figaro se situe sur le même plan que ces seigneurs, ce qui est très audacieux de sa part.

 

2°) La critique sociale

 

• 1er reproche : La non-reconnaissance du mérite. On ne reconnaît as le mérite personnel des individus. On est employé à sa juste valeur. Figaro dit « médiocre et rampant et l\'on arrive à tout » (l.78)

 

• 2ème critique : l\'hypocrisie de la vie sociale et politique

 

l.92-95 : il dresse un portrait très critique

 

• Figaro dénonce toutes les formes de double-jeu, d\'espionnage, d\'immoralité. Il s\'en prend aussi à la société en disant sue « la fin justifie tous les moyens ». Dans cette scène, les relations entre Figaro et le Comte sont éclairées (relation maître/valet). C\'est un véritable duel verbal qui se joue entre Figaro et le Comte. Figaro se retrouve dans une situation d\'égalité avec le Comte. On a un valet qui juge son maître et n\'hésite pas à lui faire part de ces jugements.

 

« Vous êtes infidèle » : ce jugement est dur et franc.

 

En insistant sur l\'idée de rivalité, Beaumarchais a défini une relation nouvelle qui n\'est plus une relation de servilité. Nous avons, ici, un roturier qui veut faire reconnaître sa valeur par l\'aristocrate, c\'est là une nouveauté qui illustre l\'esprit de l\'époque.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1174 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Beaumarchais - Le mariage de Figaro - Acte III, Scène 05 (Commentaire)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit