NoCopy.net

<br /> <br /> Ces trois textes de F&eacute;nelon, Montesquieu et Voltaire sont fond&eacute;s sur la mise en opposition entre un mode de vie donn&eacute; en exemple, et un mode de vie mis en accusation.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Science de gestion Dissertation theatre >>


Partager



Ces trois textes de Fénelon, Montesquieu et Voltaire sont fondés sur la mise en opposition entre un mode de vie donné en exemple, et un mode de vie mis en accusation.

Littérature

Aperçu du corrigé :

Ces trois textes de Fénelon, Montesquieu et Voltaire sont fondés sur la mise en opposition entre un mode de vie donné en exemple, et un mode de vie mis en accusation.



document rémunéré

Document transmis par : B.jeyjey-271850


Publié le : 6/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
<br />

<br />
Ces trois textes de Fénelon, Montesquieu et Voltaire sont fondés sur la mise en opposition entre un mode de vie donné en exemple, et un mode de vie mis en accusation.
Zoom



Ces trois textes de Fénelon, Montesquieu et Voltaire sont fondés sur la mise en opposition entre un mode de vie donné en exemple, et un mode de vie mis en accusation.

Ces textes ont pour but de critiquer le fonctionnement de la société sous l'ancien régime.

Nous le montrerons en étudiant tout d'abord la description élogieuse de l'utopie. Ensuite, nous nous intéresserons à la mise en accusation des travers de la société contenue dans chacun des trois extraits.



Dans ces trois textes, la description élogieuse de l'utopie est dans un premier temps dressée par le portrait d'un monde simple et heureux.

Tout d'abord on retrouve dans ces textes des personnages de campagnes “ils sont presque tous bergers ou laboureurs” “les troupeaux quittaient les prairies” “je n'ai que vingt arpents (...) je les cultive”

Ces trois peuples différents habitent donc dans des lieus naturels et pas encore développer économiquement. En effet ils ont un mode de vie simple.

Ensuite on remarque la négation limitée de la nécessité à travers ces trois textes « Ils n’estiment que ce qui sert véritablement aux besoins de l’homme » « On allait au temple pour demander les faveurs des Dieux ; ce n’était pas les richesses et onéreuse abondance » « je n’ai que vingt arpents ». Ces peuples ont un mode de vie modéré, c’est-à-dire qu’ils ne se contentent que du minimum pour vivre. Ils se contentent ...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : <br />

<br />
Ces trois textes de F&eacute;nelon, Montesquieu et Voltaire sont fond&eacute;s sur la mise en opposition entre un mode de vie donn&eacute; en exemple, et un mode de vie mis en accusation. Corrigé de 1052 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "

Ces trois textes de Fénelon, Montesquieu et Voltaire sont fondés sur la mise en opposition entre un mode de vie donné en exemple, et un mode de vie mis en accusation."
a obtenu la note de : aucune note

<br /> <br /> Ces trois textes de F&eacute;nelon, Montesquieu et Voltaire sont fond&eacute;s sur la mise en opposition entre un mode de vie donn&eacute; en exemple, et un mode de vie mis en accusation.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit