CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< CHAMSON (André) CHAPERON ROUGE (le Petit), conte de Perrault >>


Partager

CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis)

Littérature

Aperçu du corrigé : CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis)



Publié le : 19/2/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis)
Zoom

CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis), écrivain français (Laon 1821-Sèvres 1889). Fils de petits boutiquiers laonnais, il interrompt prématurément ses études pour gagner Paris ; commis en librairie, il fréquente les milieux de la bohème parisienne, qui est sa première source d\'inspiration : journaliste (à F Artiste et au Corsaire}, il publie des nouvelles puis des romans où il décrit cet univers, peuplé d\'étudiants, d\'artistes et de grisettes, en le dépouillant parfois de ses oripeaux poétiques {les Confessions de Sylvius, les Aventures de Afie Mariette, 1853). Mais il abandonne bientôt la tradition romantique pour s\'orienter vers le réalisme [Chien-Caillou, 1847) qui commence, vers 1850, à apparaître comme une véritable école. Ami et défenseur de Courbet, passionné de daguerréotypie, Champfleury professe un réalisme « limité ». (« Ce que je vois entre dans ma tête, descend dans ma plume, et devient ce que j\'ai vu. ») La matière de ses romans est exclusivement « laon-naise ». Il en écrit vingt en vingt ans et presque tous ont pour cadre sa ville natale, pour personnages les gens qu\'il a connus. Grand admirateur de Balzac (on l\'accusera de l\'avoir copié), Champfleury veut décrire des types ; il réussit des caricatures [les Excentriques, 1852) : il écrira d\'ailleurs une Histoire de la caricature antique et moderne (1866). Ses portraits de bourgeois (les Bourgeois de Molinchart, 1855) lui valent les




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis) Corrigé de 392 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

CHAMPFLEURY (Jules Husson, dit Fleury, puis)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit