LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ilia (ou Rhea Silvia) - Mythologie Que vous inspire cette définition de stendhal ... >>


Partager

Commentaire littéraire: la bête humaine chapitre X (Zola)

Littérature

Aperçu du corrigé : Commentaire littéraire: la bête humaine chapitre X (Zola)



Publié le : 22/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Commentaire littéraire: la bête humaine chapitre X (Zola)
Zoom

D’autre part, ce texte nous révèle un registre pathétique. La souffrance est suggérée par le cheval suite au déraillement de la machine. Ainsi, le cheval « n’était pas mort » ; cela amplifie la souffrance car le cheval est sur le point de mourir. En plus d’être mourant, le cheval subit une « déchirure au ventre »et « un spasme d’atroce douleur » ; Il est vivant mais ses blessures lui font horriblement souffrir, « il râle d’un hennissement terrible », comme un appel au secours. Cette scène sensibilise le lecteur et provoque la tristesse du personnage.
La souffrance et le registre pathétique sont également révélés par des exclamations. Ces exclamations sont les cris d’un survivant appelant au secours. Ainsi, l’homme crie « A moi ! Au secours ! … Oh ! mon Dieu ! je meurs ! au secours ! au secours ! ». L’homme souffre d’autant plus que ses paroles sont entendues comme des « hurlements inarticulés de bête ».De ces souffrances, le lecteur ressent de la compassion et de la pitié.
Les registres pathétique et tragique sont donc fortement développés dans ce texte. Ils mettent en valeur les conséquences du drame ainsi que la souffrance des personnages.

Comme nous l’avons donc montré, la description détaillée ainsi que les registres permettent de mettre en valeur l’horreur de l’accident de la locomotive. Zola a réussit à décrire précisément l’évènement tout en gardant une ambiance hostile. Il a utilisé pour cela la forte personnification de la locomotive afin que le lecteur se représente la scène. La mise en avant des registres a permis de faire ressortir les émotions Cette tragédie marque l’esprit du lecteur et en fait donc un moment important du roman.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1058 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire littéraire: la bête humaine chapitre X (Zola)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit