NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90 ... Question de synthèse : Quels sont, selon vous ... >>


Partager

Commentaire « A la nue accablante tu » Mallarmé

Littérature

Aperçu du corrigé : Commentaire « A la nue accablante tu » Mallarmé



Publié le : 19/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Commentaire « A la nue accablante tu » Mallarmé
Zoom

« Ou cela que furibond faute » et « Odyssée » peut aussi signifier le soleil qui se cache derrière les nuages ce que l\'on peut également mettre en lien avec le vers « A la nue accablante tu ». Chacune des deux significations du mot est développée dans une partie du texte et fait naître des reflets dans l\'autre, traçant ainsi des voies de polysémies possibles.
Cependant, Mallarmé se détache de l’œuvre Homérique et introduit son propre dénouement, restant ainsi fidèle à l\'idée de destruction qui nous était apparu à la première analyse du sonnet. En effet chez HomèreUlysse sort vainqueur de l\'aventure des sirènes. Mallarmé lui suggère une autre fin, Ulysse échappat à la séduction du chant des sirènes, mais il trouva la mort dans un « naufrage ». De plus, il raconte la réactions des sirènes face à la ruse d\'Ulysse car «Faute de quelque perdition haute», la sirène désespéré se tue en se noyant, voir les deux derniers vers « Avarement aura noyé Le flanc enfant d\'une sirène ».
Même si on ignore les raisons de cette référence Homérique, on peut donc constater que Mallarmé introduit là un autre sens, un sens mythologique, à son sonnet. 

En conclusion poème « A la nue accablante tu » est un sonnet polysémique dont les différents sens sont cachés par l’hermétisme. Et c\'est en cela que réside la prouesse de Mallarmé. Le poème est jeu sur plusieurs registres. C’est un travail ouvragé et intellectuel. Nous y voyons Stéphane Mallarmé appliquer ses principes : « Donner un sens plus pur aux mots ». Il s’agit de multiplier les sens, d’éveiller des échos par les connotations. La poésie de Mallarmé est tout le contraire de la clarté, c’est un travail de symboliques renvois pour trouver les sens cachés. Mallarmé cultive l’hermétisme et ce sonnet le démontre encore. Cependant, bien que ce travail semble ciblé pour des initiés à la poésie, « A la nue accablante tu » est la preuve que c\'est aussi une question de faire naître une émotion esthétique.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3613 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire « A la nue accablante tu » Mallarmé " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit