commentaire rapport de brodeck

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Renaissance mythes and heroes >>


Partager

commentaire rapport de brodeck

Littérature

Aperçu du corrigé : commentaire rapport de brodeck



document rémunéré

Document transmis par : clara-bis17-279382


Publié le : 10/10/2016 -Format: Document en format HTML protégé

commentaire rapport de brodeck
Zoom



Texte 3, Le Rapport de Brodeck, Ph. Claudel

L&apos;apologue des Rex Flammae, chapitre XXXI p. 274-276 : « Cette purification, monsieur le Maire ! ... » jusqu&apos;à «... mon sort était scellé ».

Au chapitre précédent, Brodeck a lu la lettre que Diodème, son ancien instituteur, lui avait adressée et qui l&apos;a bouleversé. Trois mois après le début de la guerre, les Fratergekeime (p. 261) sont arrivés, avec, à leur tête, Adolf Büller. Ce dernier s&apos;adresse aux habitants dans une harangue flatteuse (registre oratoire) et exalte la notion de « race immaculée » et de territoire à préserver (p. 265). A la suite de ce discours, Aloïs Cathor, un raccommodeur de faïence – dit « Fremder » ( = pourriture ou étranger) - , est sauvagement exécuté pour l&apos;exemple.

Pour expliquer son geste, Adolf invite les habitants à la « purification ». Diodème, pétri d&apos;angoisse (il a peur de finir comme Cathor) demande alors à Brodeck « ce qu&apos;il compte faire ».

Le chapitre XXXI a pour sujet la peur. Il dévoile comment Brodeck est devenu victime.

On a le contenu de la lettre de Diodème qui avait réveillé des souvenirs du camp chez B. (rêves) : après l&apos;exécution de Cathor, Büller, le troisième jour de la présence des Fratergekeime dans le village, a convoqué Orschwir et Diodème dans sa tente : « Alors » (p. 274).

Fratergekeime (261) : escouade d&apos;une centaine d&apos;hommes entrés dans le village : ce sont les vainqueurs ; ils sont dirigés par le capitaine Büller.

P. 263 : Aloïs Cathor est fait prisonnier car il affirme ne pas détenir d&apos;arme alors qu&apos;on en découvre une (p. 161-63.

Pré-requis :

L&apos;apologue : texte souvent court, à la fois narratif et argumentatif, à visée moralisatrice (explicite ou non) ; cherche à persuader son destinataire à l&apos;aide d&apos;une histoire plaisante, souvent empreinte de merveilleux (exemple : animaux qui parlent), de différen...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : commentaire rapport de brodeck Corrigé de 1406 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "commentaire rapport de brodeck" a obtenu la note de : aucune note

commentaire rapport de brodeck

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit