Commentaire : sonnet 32 des Regrets de Du Bellay

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< histoire Jane Austen >>


Partager

Commentaire : sonnet 32 des Regrets de Du Bellay

Littérature

Aperçu du corrigé : Commentaire : sonnet 32 des Regrets de Du Bellay



Publié le : 26/1/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Commentaire : sonnet 32 des Regrets de Du Bellay
Zoom

?Lecture analytique : Sonnet XXXII, Les Regrets, du Bellay

Pbtique : En quoi ce sonnet montre-il le cheminement d?un poète humaniste ?
Plan :
I ? Les ambitions humanistes
a) Un poème centré sur l?homme?
b) Qui instruit selon l?idéal humaniste?
c) Dans le récit d?un voyage rêvé
II ? La désillusion du poète
a) Une déception forte
b) Un sentiment d?échec
c) Une morale concluante

Le XVIème siècle représente une période phare pour l?émergence d?un nouveau mouvement culturel et intellectuel qui voit le jour en Italie et qui s?épanouira ensuite pendant la Renaissance française. Plantant ses racines dans l?Antiquité à travers l?étude de textes gréco-latins, l?humanisme consiste à placer l?homme, dans sa nature, au centre de sa réflexion, dans un contexte rythmé par les Grandes Découvertes. En 1558 Du Bellay, célèbre auteur humaniste, fait notamment part de son expérience de voyage à Rome, dans le sonnet 32 de son recueil de poème, Les Regrets, ville qui le faisait rêver mais qui en réalité ne répond à aucunes de ses attentes. En quoi ce sonnet montre-il le cheminement d?un poète humaniste ? Doté d?ambitions humanistes, du Bellay sera l?objet d?une cruelle désillusion.

Dans un premier temps, ce poème dérive d?un raisonnement sur l?homme. En effet, les humanistes sont convaincus par la nécessité, de l?éducation pour permettre le progrès humain, notamment évoqué par l?emploi du verbe « apprendre » à deux reprises (l. 4 et 7). L?anaphore « je me ferai » (l. 1 et 3) soulignent que cet apprentissage a pour source une envie personnelle, un effort sur soi-même. Son aspect bénéfique est également illustré par le verbe mélioratif « s?enrichir » (l. 10), qui suggère une amélioration de l?intellectuel humain.
Par ailleurs, du Bellay mentionne les grandes disciplines qui constituent le savoir d?un esprit humaniste. Tout d?abord, il évoque la « philosophie » (l. 1), la première et plus noble science, étudiée selon le modèle antique. Ensuite, il aborde la « mathématique » (l. 2), discipline novatrice dans la haute société renaissante, également enseignée avec les techniques grecques. Lui succède alors la « médecine » (l.2), qui constitue un élément essentiel dans l?histoire humaniste, duquel découle une fascination pour le fonctionnement physiologique de l?homme. Vient alors le droit, illustré par l?emploi de l?adjectif appartenant au vocabulaire judiciaire « légiste » qui déduit une réflexion poussée sur les lois et la politique, probablement insufflée par les célèbres auteurs de l?Antiquité. L?accumulation et l?usage de l?adverbe « aussi » (l. 2) traduit d?ailleurs une soif de savoir et des centres d?intérêts polyvalents, propres à l?humanisme.
Le ...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Commentaire : sonnet 32 des Regrets de Du Bellay Corrigé de 2068 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire : sonnet 32 des Regrets de Du Bellay" a obtenu la note de : aucune note

Commentaire : sonnet 32 des Regrets de Du Bellay

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit