LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le renouvellement de la fable dans le second ... L’apologue : définition et histoire du ... >>


Partager

La conception de la fable dans le premier recueil (Livres I À VI)

Littérature

Aperçu du corrigé : La conception de la fable dans le premier recueil (Livres I À VI)



Publié le : 12/9/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La conception de la fable dans le premier recueil (Livres I À VI)
Zoom

|La poétisation de la fable

 

Le (premier) recueil des fables paraît sous l\'humble titre de Fables choisies, mises en vers par M. de La Fontaine. Cette \" mise en vers , est, en réalité, une véritable innovation pour l\'époque. Les théoriciens d\'alors estimaient en effet l\'entreprise impossible. Comment, objectaient-ils, concilier la nécessaire brièveté de la fable avec les exigences draconiennes de la versification française ? Certes le Latin Phèdre avait bien versifié ses fables. Mais le vers latin est plus dense et plus concis que le vers français\'. La Préface que La Fontaine place en tête de son premier recueil résonne tout entière de ce débat.

 

Ce choix volontaire et personnel de La Fontaine n\'est pas sans enjeu ; il révèle l\'ambition de l\'auteur de rendre sœurs la poésie et la fable. Poétique, la fable l\'était par ses fictions animalières. Elle le devient dorénavant jusque dans ses apparences formelles. À une époque, en effet, où les genres littéraires étaient strictement codi-fiés2, versifier la fable procédait d\'une volonté affichée de l\'apparenter à un poème3 (voir le chapitre 21).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1368 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La conception de la fable dans le premier recueil (Livres I À VI)" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit