Conception du pouvoir dans Antigone

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quelle vision de l'homme et de la société par ... La langue d'homère dans l'odyssée >>


Partager

Conception du pouvoir dans Antigone

Littérature

Aperçu du corrigé : Conception du pouvoir dans Antigone



Publié le : 6/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Conception du pouvoir dans Antigone
Zoom

Enfin, Créon décrit avec force comment le métier de roi demande des décisions à un
autre niveau que le niveau individuel : « on tire dans le tas, sur le premier qui s’avance. Dans
le tas ! Cela n’a pas de nom. », « la chose qui tombe dans le groupe n’a pas de nom » et « Il
n’a plus de nom. Et toi non plus, tu n’as plus de nom […] Il n’y a plus que le bateau qui ait un
nom et la tempête » sont des exemples de ce changement de niveau. Quand il s’agit de sauver
l’Etat, on ne peut plus s’arrêter sur un nom ou une amitié personnelle ; la répétition « plus de
nom » montre le côté inhumain, en apparence, du rôle du roi.

Nous avons montré que l’Etat est ici présenté sous forme d’un bateau, face aux dangers
qui le menacent. La tempête, l’équipage et le capitaine sont autant d’éléments qui renvoient
à l’Etat, aux dangers qui le menacent et aux personnes qui le composent. Par cette
image, Créon veut faire sentir l’urgence d’agir puisque les dangers sont nombreux.
Créon essaie de persuader Antigone en présentant la situation comme une situation de
crise, en lui faisant comprendre qu’elle n’est pas assez mûre pour bien réagir et en insistant
sur l’impossibilité de poursuivre des intérêts trop personnels quand l’enjeu est d’un autre ordre,
celui de tout un Etat.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Conception du pouvoir dans Antigone Corrigé de 1483 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Conception du pouvoir dans Antigone" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Conception du pouvoir dans Antigone

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit