NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La technique menace -t-elle l'humanité ? Expose doc >>


Partager

Corpus « mourir sur scène »

Littérature

Aperçu du corrigé : Corpus « mourir sur scène »



document rémunéré

Document transmis par : soniamachiedo-305519


Publié le : 28/4/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Corpus « mourir sur scène »
Zoom

Ces personnages veulent venir en aide aux personnages principaux, mais en vain, ils sont impuissants. Le Frère Laurence qui voulait aider Juliette est, malgré lui, responsable du désastre, car en fuyant, il laisse Juliette seule dans le tombeau, face à son destin. Le garde également joue son rôle car c’est lui qui fait fuir Laurence. Sganarelle, quant à lui, effrayé, cherche aussi à sauver son maître à l’apparition du spectre, en lui conseillant de se repentir. Après la mort de son maître, il tire la morale de la pièce et se lamente sur son sort. Les femmes qui prennent Ruy Blas et Cyrano dans leurs bras ont toutes les deux une attitude désespérée puisqu’elles avouent aussi leur amour à ce moment-là. La reine pardonne Ruy Blas, mais il est trop tard. La reine et Roxane permettent de faire connaître au spectateur les dernières pensées du mourant. Dans ce corpus, le personnage secondaire a une fonction dramatique. Frère Laurence souligne les détails horribles en employant le champ lexical de la mort : «ce sang» (l.2), «ces épées [...] sanglantes» (l.3-4), «sinistre lueur» (l.4), «baigné dans son sang» (l.6), «heure cruelle» (l.6), «cette lamentable catastrophe» (l.7). Il entretient également la tension par l\'emploi de phrases exclamatives et interrogatives dans sa première réplique. Sganarelle attire l’attention de Dom Juan et du spectateur sur l’horreur du spectacle : «Entendez-vous, monsieur ?» (l.3), «c\'est un spectre» (l.5), «Ô ciel ! voyez-vous, Monsieur, ce changement de figure ?»(l.8). Mais c\'est aussi lui qui clôt la pièce sur l\'humour et la dérision dans sa dernière réplique après la mort de Dom Juan en montrant sa cupidité :«Mes gages, mes gages, mes gages !» (l.16-17), ce qui atténue la dimension tragique de ce dénouement. La statue du Commandeur, quant à elle, intermédiaire de Dieu, juge d\'abord Dom Juan et ses méfaits et l\'apostrophe «Dom Juan, l\'endurcissement au péché traîne une mort funeste» (l.6-7); puis elle entraîne Dom Juan, qui lui donne la main, vers la mort, tel un « deus ex machina », mais «inversé» car d\'ordinaire l\'intervention divine sauve le héros. Enfin, la reine et Roxane, en accompagnant la mort de leur amant par leurs lamentations, leurs larmes, participent aussi à l’amplification de la mort théâtrale. Ainsi, les personnages secondaires sont impuissants dans les quatre documents, ils ne peuvent sauver leurs amis ou amants. Cette impuissance vise à dramatiser d\'autant plus ces scènes de mort.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1448 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Corpus « mourir sur scène »" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit