NoCopy.net

dissertation

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< histoire Dossier Theatre >>


Partager

dissertation

Littérature

Aperçu du corrigé : dissertation



document rémunéré

Document transmis par : hajar-303725


Publié le : 23/2/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
dissertation
Zoom

« Et l’amour est un poème, quelque chose
que l’on fait, que l’on compose, que l’on veut. »
Éléments de philosophie (2010) d’Alain
DALIE DECLERMONT

Analyse du sujet
La citation est construite en deux temps : une définition qui est ensuite explicitée par
trois subordonnées relatives.
1.

Le terme « poème » : il renvoie à l’étymologie « poïesis » qui est la création, l’acte de
créer et non pas seulement le fait d’écrire des textes appartenant au genre poétique.

2. Quelque chose que l’on fait, que l’on compose : subordonnées directement liées à la
notion de création, de fabrication, auxquelles s’ajoutent celles d’ordre et d’harmonie.
3. Que l’on veut : le verbe vouloir peut tenir à la fois de la volonté et du désir.

Les enjeux du sujet
1. Il s’agit de s’interroger sur la nature de l’amour vis-à-vis de celui qui aime : il est
un objet, une création.
2. Il n’est pas prétexte à traiter le sujet seulement du point de vue littéraire, c’est-àdire du côté du genre poétique.
PROBLÉMATIQUE
L’amour est-il une création, un objet désiré par le sujet amoureux ?

9782340-024267 001-240.indd 35

04/05/2018 11:18

PLAN
I.

Certes, l’amour s’apparente à une création, une œuvre issue du sujet
amoureux.
1. Créer l’amour, c’est interpréter les signes
2. Les causes de la création amoureuse
3. L’œuvre suprême : l’objet aimé
II. Pour autant, il semble souvent que c’est le sujet amoureux qui est
transformé par l’amour
1. La folie passionnelle ou la mutation maladive du sujet amoureux
2. L’amour comme une initiation
3. L’amour objet d’élévation du sujet
III. Dès lors, l’amour ne tient-il pas d’une alchimie hasardeuse plus que
d’une poétique ordonnée ?
1. L’ipséité de l’amour : une affaire de soi à soi
2. Au-delà de soi et de l’autre : une harmonie désordonnée
3. L’immortalité ou l’éternité de la « poeïsis »

Introduction
« Aimer, c’est avoir du plaisir à voir, toucher, sentir par tous les sens, et d’aussi près
que possible, un objet aimable et qui nous aime. » Telle est la description du moment
amoureux décrit par Stendhal dans son De l’amour. Il associe les impressions sensorielles à un sentiment qui prend son essor près de l’objet aimé. Le point de départ réside
bien dans celui qui aime qui ressent ce plaisir à la vue de…
Pour Alain, le phénomène est encore plus détaillé : « Et l’amour est un poème, quelque
chose que l’on fait, que l’on compose, que l’on veut. » Il associe l’amour à une création
et si l’on s’en tient à l’étymologie même du mot poème, à l’acte de création, l’amour
serait une œuvre dont l’auteur serait le sujet amoureux lui-même. Ce sont les trois
subordonnées relatives qui déploient cet acte de création : fabrication, composition et
désir/volonté ; l’amour serait donc un objet œuvré, ordonné et désiré par celui qui aime.
Doit-on s’accorder avec le philosophe pour affirmer que l’amour est une création,
un objet désiré par le sujet amoureux ?

Dissertations

À la lumière des œuvres au programme, nous pouvons observer que l’amour s’apparente
à une création, une œuvre issue du sujet amoureux. Pour autant, il semble souvent au
contraire que c’est le sujet amoureux qui est transformé par l’amour. Dès lors, l’amour
ne tient-il pas d’une alchimie hasardeuse plus que d’une poétique ordonnée ?

36

9782340-024267 001-240.indd 36

04/05/2018 11:18

I. Certes, l’amour s’apparente à une création, une œuvre
issue du sujet amoureux
Au contraire de l’amitié, l’amour n’est pas fondé sur une réciprocité, il peut exister
de manière unilatérale comme s’il se suffisait à lui-même, comme si le sujet amoureux
avait ce pouvoir de création que lui aff uble Alain.

1. Créer l’amour, c’est interpréter les signes
Ainsi, le sujet commence par créer l’amour en interprétant ce qu’il voit. Dans la
Chartreuse de Parme, on apprend que l’Abbé Blanès a l...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : dissertation Corrigé de 3215 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "dissertation" a obtenu la note de : aucune note

dissertation

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit