NoCopy.net

dossier sur un corpus sur la mort des personnages

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< bougainville: chapitre premier de la seconde ... Lily >>


Partager

dossier sur un corpus sur la mort des personnages

Littérature

Aperçu du corrigé : dossier sur un corpus sur la mort des personnages



document rémunéré

Document transmis par : kikijenny-271071


Publié le : 18/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

dossier sur un corpus sur la mort des personnages
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
dossier sur un corpus sur la mort des personnages




N° étudiant : 15014074 Devoir n°1
Strauss épouse Senmartin Jennifer


Code de l'enseignement : 16ME440
Nom du correcteur : Yvon Houssai


Observations du professeur :





























Analyse du corpus proposé



Le corpus à étudier se compose de quatre textes littéraires français, qui sont : La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette (1678), Le Rouge et le Noir de Stendhal (1830), Madame Bovary de Gustave Flaubert (1857), Un roi sans divertissement de Jean Giorno (1948). Ces textes s'étendent sur une période allant du XVIIème siècle au XXème siècle.

Ce corpus de textes se compose d'unités. Tout d'abord, l'unité formelle : les quatre textes qui composent ce corpus, sont la fin du roman. Ensuite, l'unité dite thématique : les personnages de ces quatre textes sont liés à la mort, causée par une passion. Enfin, l'unité générique : il s'agit d'?uvres littéraires françaises connues et reconnues.
Mais, en plus de ces unités, ce corpus de textes propose également des aspects littéraires, que ce soit des aspects formels, des aspects thématiques, poétiques, d'histoire culturelle et littéraire, métaphysique, ou encore pragmatique.


La forme des textes du corpus

Tout d'abord, les quatre extraits représentent la fin du roman, souvent liés à la mort du personnage. Mais, la fin de chaque texte est différente.
En effet, par exemple, dans La Princesse de Clèves, on présente une fin à valeur morale : « et sa vie qui fut assez courte, laissa des exemples de vertu inimitable ». En ce qui concerne le roman Le Rouge et le Noir, c'est bien évidemment la mort du personnage : « trois jours après Julien, elle mourut en embrassant ses enfants ». Pour Un roi sans divertissement, la fin se clôture avec une citation de Pascal : « Qui a dit : « un roi sans divertissement est un homme plein de misères » ? ». Cette fin reste sur sa fin. Enfin, pour le roman de Gustave Flaubert, Madame Bovary, la fin du roman se termine sur le personnage Homais : « Il vient de recevoir la croix d'honneur. » L'action fut finie lorsque Mr Bovary meurt après la mort de Madame Bovary.


Le thème des textes du corpus

Quel est le rapport des personnages fictifs du roman avec l'illusion du réel ?
On le sait, les personnages de roman n'existent pas, ils sont fictifs. Mais l'auteur de roman donne au personnage toutes les caractéristiques de l'être vivant.
Tout d'abord, les personnages ont des noms comme les êtres humains. Dans La Princesse de Clèves, ou encore Madame Bovary, le nom du personnage apparaît dès le titre du roman : c'est ce qu'on appelle un roman éponyme, on donne au titre du roman, le nom d'un des personnages. Dans Le Rouge et le noir, le personnage de Sorel est désigné de façon métaphorique, tout comme Un roi sans divertissement.
La mort est l'un des thèmes les plus présents dans le corpus à l étude. Dans La Princesse de Clèves, Le Rouge et le noir et Un roi sans divertissement, des personnages meurent : il s'agit de Madame de Clèves, Sorel et Langlois. Le thème de la mort est montré de façon à ne pas trop choquer les lecteurs. Le plus souvent, la mort n'est pas vue directement mais l'auteur la présente sous les conséquences qu'elle expose : c'est par exemple le cas, dans Le Rouge et le noir, en ce qui concerne la mort de Sorel : on y évoque ses obsèques dans la montagne, mais aussi ce qui restait de lui : sa tête, qui est recouverte par un grand manteau bleu sur un plancher. On raconte dans Madame Bovary, la mort de son mari, ou on évoque celle de la Princesse de Clèves.
Dans ces différents textes, la mort se voit de différentes façons. En effet, Madame de Rénal meurt dans les bras de ses enfants, Madame de Clèves après une vie de retraite, Monsieur Bovary sous une tonnelle, Langlois en se suicidant. On voit la mort représentée de différentes manières.
Mais, la mort est souvent liée à l'amour, à une passion interdite ou non entre deux personnages de roman. C'est par exemple le cas, dans La Princesse de Clèves entre Madame de Clèves et Monsieur de Nemours : leur amour n'est pas possible, elle part et décide de prendre une retraite. C'est aussi le cas dans Le Rouge et le noir, où là, il s'agit d'une passion amoureuse entre trois personnages, Sorel, Mathilde et Madame de Rénal.
La passion amoureuse n'est pas la seule à conduire à la mort. Il y a, également, le pouvoir qui peut jouer un tour, comme pour Homais dans Madame Bovary.


Le pragmatisme

Lorsqu'un auteur écrit un roman, il cherche à attirer le lecteur à lire son ?uvre. Pour cela, il joue sur des effets recherchés, pour y intégrer le lecteur. Il cherche à ce que le personnage devienne un modèle à suivre, ou au contraire, à ne pas suivre.
Dans Le Rouge et le noir, les obsèques de Sorel sont là, afin de provoquer l'émotion du lecteur. Dans Un roi sans divertissement, la fin restant une énigme, le lecteur peut jouer le rôle d'enquêteur.




L'aspect métaphysique

A la fin de chaque roman, le personnage s'inscrit dans l'histoire de façon directe ou indirecte. Le personnage se construit à travers la mort et ses causes. A ce moment là, le lecteur peut prendre conscience de la valeur de la vie, de la valeur humaine.
Dans La Princesse de Clèves ou Le Rouge et le noir, le personnage ne meurt pas en vain car une valeur plus importante s'impose en même temps qu'il repart.
Pour le roman de Madame Bovary, il y a une perte de signification.


L'aspect historique littéraire et culturel

La mort étant la plupart du temps, présente dans ces romans, on peut se poser la question sur les caractéristiques développées du personnage : héros, vertu.
Dans nos romans, le personnage est un héros face à la mort.
Dans Le Rouge et le Noir, Sorel est un héros, face à sa mort (non dans l'extrait à étudier mais on peut faire une parenthèse) ou encore Madame de Rénal, sa mère, qui ne peut pas vivre sans son fils.
Dans Un roi sans divertissement, Langlois se suicide, et il peut paraître héroïque pour le lecteur, car il faut du courage et être fort mentalement pour faire cet acte.
...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : dossier sur un corpus sur la mort des personnages Corrigé de 5224 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "dossier sur un corpus sur la mort des personnages" a obtenu la note de : aucune note

dossier sur un corpus sur la mort des personnages

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit