NoCopy.net

Education sentimentale - Flaubert

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'Etat peut il se passer de la religion Ariel Sylvia Plath Analyse >>


Partager

Education sentimentale - Flaubert

Littérature

Aperçu du corrigé : Education sentimentale - Flaubert



document rémunéré

Document transmis par : flo35-304946


Publié le : 7/4/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Education sentimentale - Flaubert
Zoom

Education sentimentale - Gustave Flaubert ( date de publication: 1869)
 
Introduction possible:
C’est en 1840 que Flaubert place l’action du début de son roman L’Education sentimentale, publié en 1869. A cette époque, la génération romantique se partage en deux tendances : la militante et la sentimentale. Frédéric Moreau, le héros du roman, a dix-huit ans et incline vers la seconde, comme le laisse entendre le titre du roman. Au chapitre 2 de la première partie, il retrouve son ami de collège, Charles Deslauriers, venu le voir inopinément à Nogent-sur-Seine (environ à 100 km de Paris). Là, réside Madame Moreau, la mère de Frédéric. Ce dernier vient juste d’arriver après un voyage en bateau sur la Seine où il a fait une rencontre qui a ébloui ses yeux et frappé son cœur : « Ce fut comme une apparition ». Cependant, lors de ces brèves retrouvailles entre amis, les deux jeunes gens vont s’exprimer sur leurs projets et leurs rêves d’avenir. Nous examinerons quelle représentation de la jeunesse et de la société de l’époque Flaubert présente dans ce passage. D’abord, nous observerons cette scène de retrouvailles puis ce qu’elle nous apprend sur la génération de la Monarchie de Juillet.
 
Des retrouvailles amicales courtes et troublées->Une scène symbolique
– Cet épisode se déroule en boucle comme la promenade des deux garçons d’ailleurs. Au début, ils se saluent par des « embrassades » et à la fin se séparent après « une longue étreinte ». La nuance dans la manifestation affective est significative du renouvellement et de l’intensité de leur attachement après cette rencontre. Leur circuit est, lui aussi, répétitif et limité dans l’espace comme leur rencontre l’est dans le temps : « Et ils continuèrent à se promener d’un bout à l’autre des deux ponts qui s’appuient sur l’île étroite, formée par le canal et la rivière ». Cette clôture temporelle et spatiale montre bien que cette scène, dans sa brièveté est, en fait, une parenthèse importante et symbolique pour les deux garçons.
– Cependant leur entretien dans la nature se fait sur un lieu de passage, de transition : « lesdeux ponts » ; leur intimité s’en trouve perturbée par trois interventions de deux intrus : Isidore, le domestique de la mère de Frédéric qui vient lui porter un manteau et revient pour le sommer, sur ordre de la mère, de rentrer à la maison. Un certain monsieur Roque les croise aussi, sans doute à dessein : «  Le Nogentais justifia sa présence en contant qu’il revenait d’inspecter ses pièges à loup » et accable Frédéric de questions qui l’importunent : « Et il s’en alla, rebuté, sans doute, par l’accueil de Frédéric ». Ces interruptions ont leur importance car elles montrent l’influence de l’entourage et des relations sociales qui parasitent les rapports ent...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Education sentimentale - Flaubert Corrigé de 2307 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Education sentimentale - Flaubert" a obtenu la note de : aucune note

Education sentimentale - Flaubert

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit