Explication de texte, Victor Hugo

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les droits de l'homme sont ils universels

LES STEROÏDES ANABOLISANTS
< ...
>>


Partager

Explication de texte, Victor Hugo

Littérature

Aperçu du corrigé : Explication de texte, Victor Hugo



document rémunéré

Document transmis par : Narjessa-286893


Publié le : 12/3/2017 -Format: Document en format FLASH protégé

Explication de texte, Victor Hugo
Zoom



Victor Hugo, Les Contemplations (1856), « L’âme en fleur »

Victor Hugo est un auteur romantique du 19ème siècle. En 1856, il publie un recueil s’intitulant Les Contemplations, composé de 158 poèmes et rassemblé en 6 livres.

Le livre I comporte 29 poèmes, Hugo évoque son expérience de la vie et de la poésie à travers ses souvenirs de collège, ses premières luttes littéraires, ses impressions de promeneur ému par la beauté de la nature, ou encore par le spectacle bucolique.

Dans le poème 7 : « Nous allions au verger cueillir des bigarreaux », Hugo immortalise un moment fugitif. Il appartient au deuxième livre du recueil qui s'intitule « L'âme en fleur ». Ce dernier comporte 28 poèmes dans lesquels Victor Hugo conjugue le verbe Aimer. La majorité de ses poèmes sont inspirés par Juliette Drouet, sa maîtresse.

Le texte

Nous allions au verger cueillir des bigarreaux. Avec ses beaux bras blancs en marbre de Paros Elle montait dans l'arbre et courbait une branche ; Les feuilles frissonnaient au vent ; sa gorge blanche,O Virgile, ondoyait dans l'ombre et le soleil ; Ses petits doigts allaient chercher le fruit vermeil, Semblable au feu qu'on voit dans le buisson qui flambe. Je montais derrière elle ; elle montrait sa jambe, Et disait : "Taisez-vous !" à mes regards ardents ;Et chantait. Par moments, entre ses belles dents, Pareille, aux chansons près, à Diane farouche, Penchée, elle m'offrait la cerise à sa bouche ;Et ma bouche riait, et venait s'y poser, Et laissait la cerise et prenait le baiser.

Ce poème parle des premiers émois amoureux, des temps idylliques entre le poète et sa maîtresse. Temps éphémère et révolu. C'est un récit d'une scène intime.

Il s'agit d'un sonnet en alexandrins avec des rimes plates. Il constitue également une églogue, c'est-à-dire un court poème consacré à un sujet pastoral souvent qualifié de bucolique, et qui chante l'amour (ce mot fut appliqué aux Idylles de Théocrite, et aux Bucoliques de Virgile). C'est donc un récit bref de 14 vers en comparaison aux autres poèmes du recueil. Le choix d'une forme brève coïncide avec ce que cherche à faire le poète, c'est-à-dire capter un souvenir.

Ce poème appartient à la fois au registre lyrique et bucolique.

Nous pouvons diviser ce poème en deux parties : la première des vers 1 à 7 où le poète décrit la beauté de la jeune femme à travers la quête du fruit. La seconde des vers 8 à 14 où une interaction se créée entre les deux amants.

Axes : Comment Victor Hugo dresse-t-il à la fois un tableau symbolique de la jeunesse et de l'amour, souvenir hors du temps dans un cadre bucolique, et un tableau de l'éphémère lui permettant de capter un moment fugitif par un appel aux sens ?

Partie 1 (vers 1 à 8) : description de la jeune femme à travers la quête du fruit

Ce poème est une églogue narrative, mettant en scène deux personnes : le poète lui-même qui s'exprime à la première personne, et une jeune femme qui l'accompagne.

Hugo commence son poème par le pronom personnel « nous » au vers 1, qui renvoi au deux amants, et qui est aussi plus apte à traduire l'intimité, car c'est un texte autobiographique. Les deux personnages sont d'emblée liés par le « nous ». Même s'il s'agit d'un récit à la première personne, il n'y a pas de noms donné...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Explication de texte, Victor Hugo Corrigé de 2658 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Explication de texte, Victor Hugo" a obtenu la note de : aucune note

Explication de texte, Victor Hugo

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit