NoCopy.net

Fabrice Luchini : l'art de l'esquive

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La comédie humaine de Tony Kushner Les dix saisons du Théâtre de la Colline >>


Partager

Fabrice Luchini : l'art de l'esquive

Littérature

Aperçu du corrigé : Fabrice Luchini : l'art de l'esquive



Publié le : 3/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Fabrice Luchini : l'art de l'esquive
Zoom

De Beaumarchais l\'insolent, d’Edouard Molinaro, à Hommes, femmes : mode d’emploi, de Claude Lelouch, en passant par Un cœur simple, de Gustave Flaubert, au théâtre, Fabrice Luchini a atteint en 1996 une maturité rayonnante,

 

sans renoncer en rien à sa singulière personnalité, aussi à l’aise dans les rôles historiques que dans la plus fraîche modernité. Portrait d’un comédien qui, depuis Forée des années soixante-dix, subjugue son monde sur les planches comme sur les plateaux de tournage, et qui renoue brillamment avec la grande tradition classique du « diseur ».



Beaumarchais l\'Insolent, d\'Édouard Molinaro, alors diffusé sur les écrans depuis quelques semaines, est pour lui au contraire, l’occasion d’exécuter de belles pirouettes. S’appuyant sur un scénario et des dialogues de Sacha Guitry, rafraîchis avec délicatesse par Jean-Claude Brisville, il incarne l\'écrivain vif-argent, et frappe l\'ensemble de la critique par son éblouissante interprétation d\'escrimeur-équilibristc. Plus « vrai » que le modèle, il donne une vision inattendue de ce dramaturge que l’on croyait connaître. Mystérieux miracle du jeu. Énigmatique alchimie du « je ». Un autre, toujours, et le même, pourtant : tel est Fabrice Luchini, acteur à part, acteur « par excellence ». Plus de vingt-cinq ans de carrière, et il semble toujours neuf. Quels sont ses secrets ? La fidélité, le travail, une façon unique de se remettre en cause sans jamais se renier. Lorsqu\'il parle de son art, Fabrice Luchini n\'emploie pas d\'autre mot que celui de « métier ».




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Fabrice Luchini : l'art de l'esquive Corrigé de 1048 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Fabrice Luchini : l'art de l'esquive" a obtenu la note de : aucune note

Fabrice Luchini : l'art de l'esquive

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit