NoCopy.net

Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L’alchimiste et l’astrologue

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La littérature est l’école de la vie &# ... Les Fleurs bleues, liste des personnages >>


Partager

Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L’alchimiste et l’astrologue

Littérature

Aperçu du corrigé : Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L’alchimiste et l’astrologue



Publié le : 11/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
 Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L’alchimiste et l’astrologue
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L’alchimiste et l’astrologue




Passant outre une fois de plus, Joachim d’Auge héberge et finance les travaux de Timoleo (p. 138-139). Il suit ainsi une mode de la fin du Moyen Âge, selon laquelle certains nobles ou riches marchands entretinrent à grands frais des alchimistes, par curiosité ou par cupidité, puisque l’alchimie se proposait de fabriquer de l’or. On retrouve alors les activités alchimiques en pratique à l’époque, désignées par leurs appellations occultes et incompréhensibles au profane (p. 136, par exemple). Mais comme ses prédécesseurs historiques avaient échoué dans leur quête, Timoleo Timolei échoue. Malgré les longs efforts que décrit Joachim d’Auge à Stèphe (p. 163), Timoleo ne produira, semble-t-il, jamais assez d’or pour fondre la statue équestre de son bienfaiteur. Et l’« élixir de longue vie », cet « or potable2 » dont parle le duc, ne réussira pas à donner la vie éternelle à l’alchimiste, sur la tombe duquel Joachim d’Auge va se recueillir, au chapitre 13.

En définitive, la seule découverte de Timoleo est la distillation de l’essence de fenouil, si chère au duc et à Cidrolin : « Une recette de Timoleo Timolei » (p. 172), comme le précise Joachim. Cette invention n’est pas une fantaisie de Queneau. L’alchimie, qui s’est éteinte avec l’avènement des disciplines réellement scientifiques, a tout de même laissé quelques découvertes, parmi lesquelles la plus importante : la distillation des alcools à partir de plantes ou de fruits. L’alchimie réduite à la fabrication de l’anisette, telle est l’image qu’on pourrait retenir des Fleurs bleues.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé :  Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L&#8217;alchimiste et l&#8217;astrologue Corrigé de 1450 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L’alchimiste et l’astrologue" a obtenu la note de : aucune note

Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : L&#8217;alchimiste et l&#8217;astrologue

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit