NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alexandre Vialatte, Dernières nouvelles de l' ... Pensez-vous que nous sommes «dépassés par le ... >>


Partager

Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : Une traversée de l’Histoire de France

Littérature

Aperçu du corrigé : Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : Une traversée de l’Histoire de France



Publié le : 11/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : Une traversée de l’Histoire de France
Zoom

Malgré ce détachement et cette désinvolture, le duc ne semble pas étranger au contexte historique qui est le sien : il défend fréquemment des avis tranchés, restant partisan de l’ordre auquel il appartient, la noblesse, contre le roi ou contre le peuple lorsqu’ils se font menaçants. Il est curieux des progrès de son temps — quel qu’il soit — et accumule les visites, de Notre-Dame au tout imaginaire « Palais de l’Alchimie ».

Pourtant, cette impressionnante traversée de l’Histoire de France ne doit pas nous tromper : Joachim d’Auge est l’homme de la quête des origines, fasciné par l’enfance de l’humanité.

VERS LE COMMENCEMENT

Le duc est celui qui, de chapitre en chapitre, avance vers le futur, à la différence de Cidrolin, immobile dans son époque. Ce sont les temps préhistoriques qui l’obsèdent. À partir de la fin du chapitre 13, il part à la recherche des premières formes, fascinantes, de l’art et de l’expression : ces peintures rupestres réalisées plusieurs milliers d’années avant Jésus-Christ.

Or, les motivations du duc ne relèvent pas des sciences — même si la controverse avec l’abbé Riphinte n’est pas à négliger. Il ne s’agira pas d’étudier ou d’expliquer les peintures rupestres. Raymond Queneau choisit de ne faire aucune allusion aux hypothèses des préhistoriens, à propos des premières traces des religions archaïques (comme le fera l\'abbé Riphinte au dernier chapitre), de la magie ou plus simplement de la façon de vivre de nos lointains ancêtres.

La découverte des grottes aboutit à une constatation toute simple, ou plutôt à un sentiment, l’émerveillement. Déjà l’essayiste anglais Chesterton (1874-1936) avait écrit qu’il est préférable de ne pas chercher à interpréter de façon érudite ou pédante les fresques préhistoriques, puisqu’aucun élément ne permettra jamais de confirmer une quelconque hypothèse. Selon lui, la seule chose à faire, ou plutôt à ressentir devant ces œuvres, c’est l’émerveillement, dû à cette constatation toute simple : ces hommes prenaient plaisir




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1811 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : Une traversée de l’Histoire de France" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit