NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< RÉVOLUTION DE LA Microélectronique de 1950 ... 1953 Avril dans le monde (histoire chronologi ... >>


Partager

GAULLE Charles de et la littérature

Littérature

Aperçu du corrigé : GAULLE Charles de et la littérature



Publié le : 13/12/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
GAULLE Charles de et la littérature
Zoom

GAULLE Charles de (1890-1970). En Charles de Gaulle, l’homme politique et le stratège éclipsent quelque peu l’écrivain, classé une fois pour toutes comme un mémorialiste dont les anthologies retiennent les pages les plus lyriques : « Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France » (Mémoires de guerre). Pourtant, loin de se borner à la remémoration du déjà fait, le discours de l’homme du 18 Juin, du président de la République (1959-1969), est aussi l’instrument de l\'histoire en train de se faire. D’où la variété — traités de stratégie, Mémoires, conférences de presse, messages — et le dynamisme de textes gouvernés par une commune finalité politique ou, à défaut, pédagogique : « Qu’ai-je été moi-même sinon quelqu’un qui tâchait d’enseigner? » (Mémoires d\'espoir).

 

Un écrivain de combat

 

Né à Lille, fils d’un professeur de lettres, Charles de Gaulle grandit dans un milieu cultivé, au patriotisme sourcilleux. A seize ans, il rime un apologue à la manière de Rostand, Une mauvaise rencontre; mais seule l’Histoire peut à la fois séduire son imagination et satisfaire le « côté positif » de son esprit : « Princesse des contes », la France est aussi « le pays tel qu’il est », au destin millénaire inscrit dans les données de la géographie (Mémoires de guerre, 1954), réalité qui marquera durablement la pensée gaullienne. Avec Bergson, il partage la foi en l’instinct du héros, car il croit à son étoile : « Je ne doutais pas que la France dût affronter des épreuves gigantesques, que l’intérêt de la vie consistât à lui rendre un jour quelque service signalé, et que j\'en aurais l’occasion » (ibid.). Mais Péguy lui apprend à se défier des clercs. Affrontée dès sa sortie de Saint-Cyr, en 1914, la « terrible épreuve » du feu lui enseigne la nécessité d’encourager les audacieux en leur ménageant la protection d’une « nouvelle cuirasse», le char (Vers l\'armée

 

de métier, 1934). Blessé, fait prisonnier à Douaumont, enfermé, après cinq évasions manquées, à la forteresse d\'Ingolstadt — où se morfond le futur maréchal Toukhatchevski —, le jeune officier compose la Discorde chez l\'ennemi (qui paraîtra en 1924), un essai sur les rapports entre autorités civile et militaire. Lorsque éclate la Seconde Guerre mondiale, l’œuvre du colonel de Gaulle comprend déjà : une Histoire des troupes du Levant (1931); le Fil de l\'épée (1932), regroupant trois conférences sur la vocation du chef que l’auteur dispense « des apparences d’une fausse discipline »; Vers l\'armée de métier, développant une stratégie prophétique de l’arme blindée; la France et son armée (1938). Contredisant les thèses officielles, ces ouvrages recueillent peu d’audience.

 

Pendant la «drôle de guerre» (1939-1940), promu général à la tête d\'une unité de chars qu’il manœuvrera habilement en mai 1940, de Gaulle rédige un Mémorandum prévoyant le déferlement de l’offensive allemande. Membre du gouvernement Reynaud (5 juin 1940), il s’envole vers Londres à la veille de l’armistice et, le 18 juin, lance son fameux appel. Chef de la «France libre », il parvient à imposer son personnage aux dirigeants alliés et à regrouper autour de lui la Résistance française (cf. les Mémoires de guerre). Après la Libération, l’hostilité des milieux politiques le contraint à une retraite (1946-1958), d’où il sort à la faveur de la crise algérienne. Président de la République jusqu’à l’échec du référendum de 1969, il se retire dans sa maison de Colombey-les-Deux-Églises. Il meurt l’année suivante, laissant inachevé le deuxième tome de ses Mémoires d\'espoir (1970). Cinq volumes de Discours et messages, publiés en 1970, rassemblent ses différentes interventions depuis juin 1940 jusqu\'à sa disparition de la scène politique. Enfin ses Lettres, notes et carnets sont en cours de publication depuis 1980.

 

Classicisme et irrationnel

 

Evoquant Bossuet ou Saint-Simon, les commentateurs s’accordent pour qualifier de classique le discours historique de De Gaulle : syntaxe infaillible, économie du vocabulaire, limpidité, efficacité. Mais aussi, sous cette froideur apparente, un lyrisme à la Chateaubriand, qui s’exprime par un système métaphorique empruntant largement aux éléments de la nature. Et tout d\'abord à l’eau : le narrateur se compare à « un homme au bord d’un océan qu’il prétendrait franchir à la nage », naviguant ensuite avec Churchill sur « la mer démontée de l’Histoire » (Mémoires de guerre). Ailleurs, « houle vivante », la foule envahissant les Champs-Élysées en août 1944 lui arrache ce cri : « Ah, c’est la mer! » (ibid.). D’ordinaire, l’élément liquide peut être canalisé, le « torrent » endigué pour en capter l’« énergie » (Mémoires d\'espoir). Mais lorsque de Gaulle perd prise, le continu des forces naturelles se fige soudain en discontinu mécanique, et la métaphore s’évanouit. Ainsi au « déferlement » d’enthousiasme des précédentes étapes africaines, lors de la préparation du référendum de 1958, succède l’automatisme hostile des manifestations guinéennes : « Les femmes sautent, chantent, dansent au commandement » (ibid.).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1250 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "GAULLE Charles de et la littérature" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit